Faire la paix avec soi-même
0
3
0
3

Faire la paix avec soi-même ? Oui, c’est possible !

Accueil » Travailler son image de soi » Faire la paix avec soi-même ? Oui, c’est possible !

Bienvenue sur Prendre Confiance ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

La paix intérieure n’est pas un simple luxe dont on peut se priver. Il s’agit d’une véritable nécessité si vous voulez être plus heureux et plus serein dans votre vie. Elle est d’ailleurs étroitement liée à l’équilibre émotionnel et à la tranquillité d’esprit. Mais améliorer votre relation avec votre propre personne, c’est également la garantie d’une image de soi positive. Et vous le savez sûrement déjà, votre perception de vous-même influence sur de nombreux aspects de votre vie (personnalité, comportement, décision…). C’est justement pour cette raison qu’il s’avère indispensable de faire la paix avec soi-même. Le but reste le même : éliminer toutes ces exigences tyranniques que vous vous imposez à vous-même.

Cependant, cet exercice n’est pas si facile. Cet objectif reste néanmoins tout à fait réalisable. Pour ce faire, vous devez vous réconcilier avec votre passé, apprendre à aimer votre apparence physique, être clair avec vous-même, mais aussi reconnaître votre part de responsabilité.

Pourquoi est-il si difficile de (se) pardonner ?

Rancune, ressentiment, colère… Tous ces sentiments se bousculent lorsque quelqu’un nous fait du mal. La même chose peut également se produire quand nous faisons une erreur. Pourtant, faire la paix avec soi-même exige intrinsèquement de se pardonner. Mais le fait est que cela n’est pas une mince affaire, n’est-ce pas ? Le pardon est même quelque chose d’assez difficile parce que nous — les êtres humains — ont évolué de manière à éviter que les autres exploitent notre faiblesse. Et c’est justement pour cette raison qu’on va plutôt rechercher à se venger quand on nous fait du tort.

Après tout, pardonner serait comme approuver l’agissement de l’autre ou le libérer de sa responsabilité morale. Et il en est de même lorsqu’on essaie de faire la paix avec soi-même. Nous préférons alors opter pour la culpabilité et la rancune en pensant à tort que ce sera notre façon à nous de « punir » l’offenseur, même si c’est nous-mêmes. Parfois, il peut également s’agir d’un mécanisme de défense que nous adoptons inconsciemment. En effet, nous espérerons qu’on sera protégé contre une nouvelle blessure. Bien évidemment, on peut aussi croire que c’est notre devoir à nous d’en vouloir à l’autre personne (ou à nous-mêmes), puisqu’elle a eu tort.

Le manque de confiance en soi

Cela est d’autant plus susceptible de survenir quand on a un problème de confiance en soi. Faire la paix avec soi-même devient quasiment impossible. On est en proie à la rumination mentale, ressassant ainsi chacun de nos faux pas. Nous nous blâmons à la moindre occasion. Parfois, cela arrive également parce que vous vous imposez une norme trop élevée quant à vos réalisations. Vous voulez atteindre la perfection pour cacher votre complexe d’infériorité. Vous vous attendez à être infaillible, et tout ce qui n’est pas impeccable est pour vous un échec. De même, vous êtes sûr que vous êtes maître de vos actions. Si quelque chose tourne alors mal, vous ne pouvez que supposer que c’est votre faute.

Image de soi

Faire la paix avec soi-même : pourquoi est-ce important ?

C’est simple. Prenons l’exemple d’un lac boueux après la pluie. Imaginez que vous êtes au bord de ce lac. Si je vous demandais ce que vous voyez, vous me diriez probablement de l’eau trouble, n’est-ce pas ? La surface est complètement opaque, vous empêchant ainsi de connaître exactement ce qui se trouve dans l’eau. Si le lac est parfaitement limpide en revanche, vous pourriez certainement voir les poissons, les planctons, les cailloux multicolores et le mouvement de l’eau. C’est exactement ce qui se passe lorsqu’on n’arrive pas à faire la paix avec soi-même.

Notre esprit est « pollué » par des pensées négatives que l’on peut plus voir nos objectifs, nos ambitions, nos motivations. On ne sait plus ce qu’on veut faire de notre vie ou la direction qu’on veut prendre. Nos décisions sont biaisées. Pour retrouver la paix intérieure, vous devez d’abord laisser les sédiments se déposer au fond du lac pour avoir une vision plus claire. (La méditation s’avère être un excellent outil à cet égard.) Bien entendu, les avantages de cette démarche sont plus nombreux. Notamment :

  • Se libérer de la culpabilité ;
  • Accepter ses limites et ses défauts (faire la paix avec soi-même demande fondamentalement l’acceptation de soi) ;
  • Se réconcilier avec soi-même ;
  • Être plus serein et moins stressé ;
  • Dire adieu à l’insatisfaction chronique…

Comment se montrer plus tolérant envers les autres ?

La tolérance est au cœur de toute relation saine. Il s’agit principalement d’une volonté à accepter les croyances et les opinions d’une personne, et ce, même si vous n’êtes pas d’accord avec elle. D’ailleurs, vous devez apprendre à être plus indulgent pour pouvoir pardonner plus facilement. D’autant plus que cette capacité peut s’appliquer à soi-même, c’est-à-dire lorsqu’on veut faire la paix avec soi-même. Pour devenir plus compréhensif vis-à-vis des autres, il existe notamment plusieurs habitudes à adopter au quotidien :

  • Commencer à s’intéresser véritablement aux autres ;
  • Être plus ouvert d’esprit, surtout à l’égard des différences culturelles ;
  • Choisir minutieusement les mots qu’on utilise ;
  • Ne pas tout prendre à cœur ;
  • Apprendre et s’inspirer des autres (non les critiquer) ;
  • Participer aux activités de groupe (au travail, à la maison, dans une association…) ;
  • Soutenir votre entourage dans leur projet…

Apprendre à relativiser peut également être extrêmement utile dans ce cas.

Comment être plus gentil envers soi et faire la paix avec soi-même ?

Cela s’avère souvent beaucoup plus difficile. En effet, peu importe combien de fois nos proches nous disent d’être moins exigeants envers nous-mêmes, il est presque impossible de suivre ce conseil. En réalité, être patient avec les autres est beaucoup plus facile que lorsqu’il s’agit de notre propre personne. Et pourtant, ce faisant, nous nous torturons nous-mêmes. Nous nous concentrons sur tout ce qu’on a fait de mal, sur nos échecs, sur nos erreurs. Nous nous attendons même à ce que nous surmontions l’impossible. Et, franchement, cela peut être épuisant.

Heureusement, il est tout à fait possible de faire la paix avec soi-même en apprenant à revoir à la baisse nos exigences surréalistes. Pour ce faire, vous pouvez notamment :

  • Essayer de comprendre que vous ne pouvez pas être bon pour tout ;
  • Travailler sur la conscience de soi ;
  • Identifier vos différents blocages (que ce soit en relation avec vos performances intellectuelles, professionnelles ou personnelles) ;
  • Célébrer et cultiver la gratitude pour les bonnes choses dans votre vie (vos réalisations, vos relations, vos projets…) ;
  • Réapprendre à croire en votre potentiel ;
  • Concentrer votre attention sur les progrès, pas sur la perfection…

Comment parvenir à faire la paix avec soi-même ?

Trouver la paix intérieure est tout à fait possible. Mieux encore, cela n’a rien de compliqué en vrai. Il vous suffit d’agir au bon moment et de la bonne manière.

La prise de conscience constitue notamment la première étape pour ce faire. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement reconnaître les blocages qui vous empêchent d’être en paix avec vous-même. Souvent, on se laisse effectivement croire que nous sommes de simple victime de la vie, que les autres ont été si mauvais avec nous que nous sommes « irréparables » maintenant.

Et vous savez quoi ? Faire la paix avec soi-même est impossible avec ce genre de pensée. Ce sont des croyances limitantes auxquelles vous vous accrochez pour vous sentir en sécurité. Mais attention, elles vous empêchent aussi d’avancer dans la vie. Alors, sortez d’abord de cette position de victime. Dites-vous que vous êtes le maître de votre vie. Bien évidemment, ce serait aussi l’occasion rêvée de faire un petit travail d’introspection et d’identifier vos peurs inconscientes.

  • Pourquoi avez-vous du mal à être heureux ?
  • D’où vient ce sentiment de culpabilité ?
  • Comment en êtes-vous arrivé là ?
  • Quel est l’élément déclencheur, le moment déterminant ?

Pour faire la paix avec soi-même, il faut alors retourner à la source. Ce n’est qu’ensuite que vous pourriez entamer quelques actions pour obtenir des résultats. En plus de l’indulgence envers soi que nous avons déjà vue, voici 4 autres conseils que vous pourriez appliquer.

Se réconcilier avec son passé

Ce n’est pas toujours facile… Loin de là ! Si vous avez connu une expérience particulièrement éprouvante, vous savez certainement de quoi je parle. Mais aujourd’hui, il est temps de vous rappeler que vous n’êtes pas votre passé. Vous n’êtes pas la personne que vous étiez auparavant. Faire la paix avec soi-même, c’est accepter cette vérité. Les erreurs que vous avez commises ne déterminent pas qui vous êtes. Vous n’êtes pas condamné à les répéter ou à souffrir.

  • De même, vous n’êtes plus la victime de ces personnes qui vous ont blessé, détruit, anéanti.
  • Vous n’avez pas à vivre toute votre vie dans la honte ou la peur.
  • Vous n’êtes pas obligé à perpétuer le traumatisme qui vous a marqué.

En effet, nous sommes des êtres en constante évolution. Notre identité n’est pas fixe. C’est un avantage et un privilège que nous devons chérir. Faire la paix avec soi-même signifie donc se libérer des émotions négatives liées au passé.

« La douleur est inévitable, mais la souffrance est facultative. » — Proverbe bouddhiste

Pour ce faire, vous pouvez :

  • Arrêter de vous plaindre ;
  • Décider de changer ;
  • Pratiquer le lâcher-prise ;
  • Accueillir les émotions, sans les laisser prendre le dessus ;
  • Apprendre à profiter du présent ;
  • Préparer l’avenir, sans tomber dans l’obsession…
  • Réapprendre à croire en la vie ;
  • Arrêter l’autosabotage ;
  • Prendre des décisions puissantes et bénéfiques ;
  • Se défaire du poids des regrets.

Trouver la paix intérieure

S’accepter physiquement pour faire la paix avec soi-même

Trouver la paix intérieure veut également dire se sentir bien dans sa peau. Une mauvaise image de soi peut effectivement concerner notre apparence physique. Et soyons honnêtes, il est plus difficile que jamais de porter un jugement objectif sur notre corps. Trop mince, trop ballonné, trop petit… nous ne sommes jamais satisfaits. Le média et les réseaux sociaux ne facilitent pas les choses.

Résultat : tout le monde a un complexe. On se compare à tout le monde. Cependant, cette habitude nous fait encore plus de mal. D’autant plus que nous dépensons inutilement notre énergie en agissant ainsi. Faire la paix avec soi-même, c’est alors aussi se réconcilier avec son apparence physique. En effet, la « beauté » d’une autre personne n’enlève en rien la vôtre. Bien évidemment, on a tous un idéal, mais cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas assez bien comme on est là maintenant… C’est d’autant plus vrai lorsqu’on sait que chacun possède des qualités et des traits qui lui sont propres.

« Vous êtes et resterez à jamais unique. Aussi soyez vous-même. » — Anthony Rapp

  • Appréciez votre différence.
  • N’essayez pas de copier telle ou telle personne.
  • Restez authentique.
  • Aimez vos imperfections.

Faire la paix avec soi-même et avec son corps serait alors beaucoup plus facile.

Être clair avec soi-même

Cela signifie que vous devez uniquement vous concentrer sur vos objectifs. Que voulez-vous ? Qu’est-ce qui vous rend heureux ? Où voulez-vous allez ? En d’autres termes, déterminez votre cible et travaillez autour de celle-ci. Arrêtez de vivre pour les autres. Commencez à vous intéresser davantage à vos rêves, à vos projets. Une fois que vous avez identifié votre but dans la vie, apprenez à les exprimer.

  • Partagez avec votre entourage vos ambitions.
  • Exprimez votre désir à obtenir leur soutien.
  • Faire la paix avec soi-même exige également de bien choisir les personnes que vous laissez entrer dans votre vie.
  • Apprenez à dire non sans culpabiliser lorsque vous savez que certains agissements ne sont pas dans votre intérêt.
  • Commencez à vous affirmer plus.
  • Accordez-vous du temps pour vous faire plaisir, pour prendre soin de vous.

Reconnaître ses responsabilités

Notre dernière astuce est d’abandonner l’habitude de toujours rejeter la faute sur les autres. Trouver la paix intérieure ne veut effectivement pas dire que vous devez désigner un autre coupable. Ce n’est en aucun cas l’objectif de cet exercice. Faire la paix avec soi-même signifie plutôt que vous devez prendre conscience que vous êtes le maître de votre destin.

  • À partir d’aujourd’hui, c’est vous qui décidez le chemin que vous allez prendre.
  • Vous avez la possibilité de choisir les actions que vous allez entreprendre.
  • Vous, et personne d’autre, contrôlez votre vie.
  • Arrêtez de simplement subir et reprenez la commande.
  • Si besoin, faites un exercice pour renforcer votre confiance en soi.

Et voilà ! Vous savez tout pour améliorer votre image de vous-même à présent. Alors, à vous de jouer !

Si vous avez d’autres astuces pour faire la paix avec soi-même, n’hésitez pas à laisser un commentaire. Et si l’article vous a plu, partagez-le sur les réseaux sociaux pour que d’autres lecteurs puissent en profiter aussi.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

Mathieu Vénisse

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée l'écosystème "Penser et Agir". C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne et plusieurs sites internet dédiés dont Prendre-Confiance.fr fait partie. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.