Acceptation de soi
0
19
0
19

L’acceptation de soi : la clé du bien-être mental et émotionnel

Accueil » Travailler son image de soi » L’acceptation de soi : la clé du bien-être mental et émotionnel

Bienvenue sur Prendre Confiance ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Lorsque vous rencontrez de nouvelles personnes, votre premier réflexe est sûrement d’essayer de cerner l’autre. Et quand le courant passe bien, vous vous efforcez de mieux le connaître et d’apprendre à l’accepter tel qu’il est. Souvent cependant, vous oubliez de faire pareil avec vous-même. Pourtant, l’acceptation de soi est l’une des clés de la confiance en soi et de l’épanouissement personnel. C’est ce qui vous permet de prendre conscience de votre valeur et d’exploiter votre plein potentiel. Vous avez également plus de facilité à vous sentir bien dans votre peau, ce qui améliorera considérablement votre quotidien. Néanmoins, trouver la paix avec soi-même peut s’avérer difficile. Cela nécessite un vrai travail sur soi et demande de réels efforts. Pour ce faire, vous pouvez d’ores et déjà apprendre à trouver le parfait dans l’imparfait, recevoir les critiques ou encore changer votre dialogue intérieur.

Les détails.

Que veut dire « acceptation de soi » ?

S’accepter — avec ses qualités et ses défauts, c’est être en paix avec soi-même. Toutefois, cette notion mérite quelques explications avant de rechercher une quelconque astuce pour l’améliorer. Tout d’abord, on parle de « Soi » qui se forme à partir de deux points :

  1. Comment notre entourage nous voit-il ?
  2. Comment se voit-on nous-mêmes ?

Les deux visions ensemble nous donnent ce qu’on est vraiment. Cependant, nous ne pouvons pas accéder à cette troisième notion. En effet, la construction de notre « Soi » se base sur des paramètres extérieurs (éducation, environnement, expérience…).

L’acceptation de soi consiste plutôt à prendre connaissance du « moi vu par les autres » et du « moi vu par moi-même » et de travailler autour pour se construire et s’améliorer. Cela implique également la reconnaissance de sa valeur, composée de ses qualités (bien sûr !), mais aussi de ses défauts. Elle fait partie des composants indispensables à l’amour de soi (avec la confiance en soi, l’estime de soi et l’image de soi). Il s’agit donc de l’acceptation de son comportement et de ses faiblesses, tout en recherchant le réel progrès (sur le plan personnel) afin de libérer ses véritables forces.

Etre en paix avec soi même

Acceptation de soi : quelle est sa place dans la confiance en soi ?

La confiance en soi joue un rôle majeur dans le développement personnel. Elle comporte plusieurs éléments, et s’accepter soi-même en fait partie. En réalité, l’un des principaux obstacles à l’amélioration est la difficulté à s’aimer, à être en paix avec soi-même. C’est simple : il s’agit d’une condition sine qua non à la libération de soi. Lorsqu’on n’arrive pas à s’accepter tel qu’on est, on ne parvient pas à prendre les bonnes décisions, à s’éloigner des personnes toxiques ou encore à fixer et à atteindre des objectifs. Ainsi, l’acceptation de soi constitue la première étape pour développer sa confiance en soi et participe d’ailleurs à l’amélioration de l’estime de soi.

Mais qu’est-ce qui différencie les trois notions ? Eh bien :

  • La confiance en soi, c’est la capacité à croire en ses potentiels et en sa valeur ;
  • L’estime de soi implique le jugement qu’on se fait sur soi ;
  • S’accepter soi-même, en revanche, se base sur l’aptitude à avoir un solide sentiment d’identité et de sérénité avec tous les composants de sa personnalité (les bons et les mauvais).

Et comment l’acceptation de soi contribue-t-elle au développement de la confiance en soi ? C’est simple : vous reconnaissez votre valeur → vous acceptez vos défauts → vous êtes confiant sur vos capacités → vous êtes prêt à vous améliorer → vous arrivez à exploiter votre plein potentiel → vous obtenez des résultats → vous apprenez de vos erreurs → vous vous améliorez → vous renforcez votre connaissance de soi, et ainsi de suite. Un cercle vertueux s’actionnera.

Comment s’accepter soi-même ?

« Pour trouver le bonheur, nous devons nous accepter tels que nous sommes. » — Thich Nhat Hanh

L’acceptation de soi est un processus de longue haleine. Parfois difficile, mais nécessaire. Cependant, cela demande de réels efforts de votre part. Après tout, « la plus courte réponse est l’action ». Le changement se provoque, et vous ne pourriez avoir de résultats que si vous vous en donnez la chance. Heureusement, il existe quelques astuces particulièrement efficaces pour apprendre à s’accepter soi-même.

Trouver le parfait dans l’imparfait

S’il est très facile de reconnaître nos réussites et nos points forts, il s’avère souvent plus difficile d’accepter nos défauts. On essaie souvent de les cacher, de les refouler, de les ignorer. Et pourtant, l’acceptation de soi comporte une notion d’entièreté. Cela signifie que vous devez promouvoir l’amour inconditionnel envers vous-mêmes. D’ailleurs, personne n’est parfait. Nous ne sommes pas infaillibles. On fait des erreurs, on s’emporte parfois et on échoue de temps à autre. C’est tout simplement ce qui nous rend uniques. Mais cela implique également l’acceptation de son corps.

Selon les statiques en effet, seulement 22 % des Françaises se trouveraient belles. Le hic cependant, c’est que l’image qu’on a de soi-même impact sur notre comportement, nos choix de vie. Si elle est mauvaise, vous aurez tendance à vous cacher et vous mettre en retrait. L’acceptation de soi, en revanche, vous permet de vous libérer de vos complexes. Vous attirerez ainsi les bonnes personnes dans votre vie. Celles qui vous pousseront à vous améliorer de la bonne manière et non celles qui creuseront encore plus votre problème de confiance en soi.

Alors, pour trouver la paix avec soi-même, voici quelques astuces :

  • Cessez d’être constamment dans le jugement, vivez tout simplement ;
  • Acceptez l’échec, faites-en une opportunité d’apprentissage ;
  • Voyez chaque situation dans son ensemble, et ne vous attardez pas sur les détails ;
  • Faites la distinction entre la valeur et la perfection.

Acceptation de soi : apprendre à recevoir les critiques

trouver la paix avec soi même

Les critiques font partie intégrante de la vie. Mais c’est la manière dont nous les recevons qui importe le plus. En effet, il existe là une réelle possibilité d’amélioration. C’est ce qui en fait un élément essentiel de la vie. Accepter les critiques, c’est aussi se donner la chance de la transformer en quelque chose de constructif. Cela est tout simplement indispensable pour s’accepter soi-même. Cependant, un manque de confiance en soi nous empêche souvent d’en tirer le meilleur profit. La bonne nouvelle : il est tout à fait possible de cultiver cette compétence.

L’acceptation de soi et des critiques peut effectivement se faire à travers différents exercices. Pensez notamment à :

  • Faire la différence entre la critique elle-même et le jugement de votre valeur (par exemple, si quelqu’un critique votre peinture, cela ne veut pas dire que vous êtes un mauvais artiste, mais tout simplement que vous pourriez peut-être améliorer votre technique) ;
  • Profiter de l’occasion pour améliorer son observation de soi ;
  • Reformuler les reproches et les transformer en motivation ;
  • Rediriger votre attention sur ce qui importe ;
  • Retenir les critiques constructives et laisser de côté ce qui ne vous apporte rien.

L’acceptation de soi, en d’autres termes, c’est la capacité à recevoir les critiques (négatives et constructives) et d’en profiter pour déterminer les éventuels points d’amélioration.

Faire l’exercice du miroir

Avez-vous déjà pensé au pouvoir du miroir ? Se regarder dans une glace est quelque chose qu’on a l’habitude de faire machinalement. Pour parfaire notre maquillage, bien se brosser les dents, voir les éventuels défauts, etc. Mais savez-vous qu’un miroir représente aussi un excellent outil pour promouvoir la confiance en soi ? Pour cause, la société moderne, dominée par les médias de toutes sortes, a établi des critères bien spécifiques (ce qui complique d’ailleurs l’acceptation de soi) pour déterminer la valeur et la beauté d’une personne.

Cependant, on a déjà appris que la clé pour avoir foi en soi-même repose sur notre aptitude à fixer notre propre échelle de valeurs. Cela signifie que vous devez focaliser votre attention sur vous-même, plutôt que de vous baser sur l’extérieur pour atteindre vos objectifs. Alors, l’exercice est simple :

  • Tenez-vous devant un miroir avant de commencer votre journée ;
  • Dites « Je t’aime + votre prénom » ;
  • Mettez-y de la conviction et de l’assurance ;
  • Parlez à haute voix ;
  • Pour arriver à l’acceptation de soi, répétez l’exercice tous les matins, pendant au moins 30 jours ;
  • Accompagnez d’une ou plusieurs affirmations positives, si vous souhaitez (« Je suis capable », « J’accueille le changement », « J’ai confiance en moi », etc.).

Cet exercice constitue un parfait exemple d’auto hypnose pour avoir confiance en soi.

Comment être en paix avec soi-même ?

S’accepter soi-même sous-entend également le fait de trouver la paix avec soi-même. Lorsque nous faisons face à une difficulté ou à un obstacle, nous avons effectivement tendance à nous concentrer sur toutes les pensées négatives. Et cela nous empêche d’atteindre l’acceptation de soi. Bien évidemment, il est quasiment impossible de faire preuve de positivité à tout instant, mais le problème est que nous laissons souvent la négativité nous consumer, nous pourrir l’esprit. On se tourmente, on se juge, on se montre trop sévère envers nous-mêmes. Le mauvais prend alors le dessus. Et cela ouvre la porte grande ouverte à l’anxiété et au stress. Alors, pour trouver la paix intérieure, il est important de surmonter ces pensées. Pour y arriver, voici quelques astuces.

S’occuper de son juge intérieur

Pour faire face aux émotions négatives, désagréables, beaucoup préfèrent l’évitement. Mais ce n’est pas ça l’acceptation de soi. En effet, il ne s’agit pas là de la bonne solution. Refouler ses émotions, c’est nourrir la rancune, le ressentiment, la négativité. Alors, une autre étape incontournable dans ce travail est la prise de conscience de notre monde intérieur. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement : observer votre manière de penser, vos réactions habituelles, vos préférences personnelles, mais aussi vos peurs inconscientes et vos croyances limitantes.

Aussi, pensez à faire taire votre juge intérieur.

« Le pouvoir de la pensée est le plus puissant de tous, il a le pouvoir de créer ou de détruire. » — Franck Ntasamara

L’acceptation de soi ne peut être complète que si vous prenez soin de votre dialogue interne. Ne lui permettez pas de vous retenir dans votre élan. Faites plutôt en sorte qu’il vous serve, qu’il soit à votre avantage. Cette compétence s’apprend également. Pour ce faire :

  • Faites preuve de bienveillance envers vous-même ;
  • Ne soyez pas trop sévère lorsque vous jugez vos erreurs ;
  • Commencez chaque journée sur une note positive (trouvez quelque chose de positif à dire) ;
  • Concentrez-vous sur les bonnes choses ;
  • Pratiquez la gratitude (tenir un journal de gratitude peut être particulièrement efficace pour l’acceptation de soi) ;
  • Apprenez l’autodérision ;
  • Passez du temps avec des personnes positives (si la positivité est contagieuse, la négativité l’est encore plus).

Arrêter les comparaisons

Vous l’avez sûrement déjà entendu, mais « comparaison n’est pas raison ». De toute façon, la vie est trop courte pour vivre la vie d’une autre personne. Concentrez-vous plutôt sur ce que vous voulez vraiment. Ne regardez pas le monde extérieur. Là, tout de suite : qu’est-ce que vous voulez ? Comment voyez-vous votre vie de rêve ? Travaillez là-dessus ! Pensez aussi à ces quelques exercices pour une meilleure acceptation de soi :

  • Arrêtez de baser vos choix de vie sur les paramètres externes ;
  • Choisissez votre propre échelle de valeurs pour vous améliorer ;
  • Racontez une meilleure histoire quand vous parlez de vous-même (cela nourrira votre optimisme) ;
  • Faire une digital détox (désintoxication numérique qui consiste à arrêter les réseaux sociaux pendant quelque temps).

Pour être en paix avec soi-même, il est également primordial de transformer la comparaison en inspiration. En effet, il s’avère plus sage d’apprendre des autres que de les envier. Alors, remarquez quelles attitudes provoquent un changement positif et lesquelles ont une influence négative.

Acceptation de soi et amélioration de soi

S’accepter soi-même ne se limite pas à la reconnaissance de ses points forts et de ses faiblesses. Il s’agit surtout d’un travail sur soi nécessaire à l’amélioration continue. Cela signifie que ce processus ne peut vous être bénéfique que si vous vous en servez pour atteindre une meilleure version de vous-même. Cet objectif requiert de réels efforts et invite véritablement à l’action. Il ne s’agit pas d’adopter une posture passive. Vous aurez vraiment besoin de vous bouger.

« Pour changer sa vie, il faut passer à l’action. »

C’est ça l’acceptation de soi ! Alors, à vous de jouer maintenant.

Cet article vous a plu ? Cliquez sur le(s) bouton(s) de partage. Et si vous avez d’autres astuces, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

Mathieu Vénisse

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée l'écosystème "Penser et Agir". C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne et plusieurs sites internet dédiés dont Prendre-Confiance.fr fait partie. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.