peur obsessionnelle de la mort
0
1
0
1

La peur obsessionnelle de la mort ou thanatophobie

Accueil » Articles divers » La peur obsessionnelle de la mort ou thanatophobie

Bienvenue sur Prendre Confiance ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

La plupart d’entre nous ont peur de la mort, d’une manière ou d’une autre. Après tout, cela implique généralement la perte d’un être cher, mais pas uniquement. Cette situation veut également dire qu’un lien entre vous et les personnes que vous aimez disparaîtra en quelque sorte. C’est peut-être pour cette raison d’ailleurs que certains individus développent une peur obsessionnelle de la mort. Lorsque une simple crainte devient pathologique, elle peut effectivement se transformer en une phobie. Et cela a un nom d’ailleurs : « la thanatophobie ». Les causes de celle-ci peuvent être nombreuses. Et elles diffèrent aussi selon le sujet. Cependant, quelques-unes d’entre elles reviennent souvent. On compte notamment l’appréhension face à l’inconnu (jugement dernier, purgatoire, néant), mais aussi la peur de souffrir.

Si la thanatophobie n’est pas définie comme un trouble distinct, ses manifestations peuvent devenir difficiles à gérer. Dépression, anxiété, attaque de panique et même apparition du syndrome de stress post-traumatique. La peur obsessionnelle de la mort mérite ainsi une attention particulière. 

Qu’est-ce que la « thanatophobie » ?

peur de la mort

Le terme « thanatophobie » vient du grec « θανάτος/thanatos » signifiant « mort ». « 3 φοβιά/phobia » d’une autre part se traduit par « peur ». Thanatophobie se réfère ainsi tout simplement à la peur de la mort. Toutefois, il est à noter que la plupart d’entre nous (si ce n’est pas nous tous) ont peur de la mort d’une manière ou d’une autre. On présente tous une certaine anxiété face à cette idée. Et c’est tout à fait normal et légitime d’ailleurs.

La peur obsessionnelle de la mort en revanche constitue un véritable problème. En effet, certains anticipent le fait de voir le souffle sortir de leur corps, tandis que d’autres appréhendent l’effet de cet acte sur eux-mêmes, mais aussi sur leur entourage. Pour ces individus, la crainte se transforme en une véritable phobie. C’est alors qu’ils développent une anxiété persistante et irrationnelle vis-à-vis de la mort ou du fait de mourir. Elle est d’ailleurs si intense qu’elle provoque à un moment donné une grande détresse qui interfère avec le quotidien. Il s’agit d’une phobie relativement compliquée dans la mesure où il s’avère souvent compliqué de rationaliser la peur obsessionnelle de la mort.

Selon les individus, cette peur peut également se porter sur votre propre mort ou sur celle d’un être cher. Au niveau le plus intense, ces pensées peuvent être si terrifiantes que le thanatophobe finit par s’isoler complètement, évitant de quitter la maison au cas où quelque chose de terrible se produirait. Il convient toutefois de noter que la thanatophobie n’est pas officiellement reconnue dans certains critères de diagnostic psychiatrique. Les professionnels associent plutôt cette condition à un trouble anxieux généralisé. Les causes sont ainsi multiples et les traitements peuvent aussi diversifier.

Comment se développe la peur obsessionnelle de la mort ?

Si la thanatophobie se réfère à la peur de la mort en général, son origine diffère souvent d’un individu à une autre. En effet, il s’agit d’une crainte aux causes multiples. Parmi les plus fréquentes, on retrouve notamment les suivants.

  • Un évènement traumatisant, surtout dans l’enfance. Comme toute autre phobie, l’expérience personnelle joue effectivement un grand rôle dans ce cas. C’est d’ailleurs pour cela qu’il s’avère important d’identifier les peurs inconscientes, dans la mesure où vous ne prenez pas toujours compte des effets de chaque évènement sur votre santé psychologique actuelle. La peur obsessionnelle de la mort peut ainsi être dû au fait d’avoir vu dans le passé le corps de quelqu’un sans vie, à la découverte d’un cadavre dans des circonstances traumatisantes ou tout simplement à la perte d’une personne très chère. Peut-être que vous avez aussi, vous-même, fait l’expérience d’une mort imminente.
  • La personnalité et le tempérament. Les personnes avec une personnalité anxieuse sont plus susceptibles de souffrir de la thanatophobie. Effectivement, le moindre évènement quotidien peut créer une crainte démesurée. Et il en est de même pour la mort.

L’état de santé, cause potentielle de la peur obsessionnelle de la mort

  • La vue d’un parent en fin de vie. Cette expérience est particulièrement difficile à vivre, et ce, quelle que soit la relation que vous entretenez avec vos ascendants. Il n’est alors pas rare que les enfants développent à ce moment une thanatophobie, ce qui est dans ce cas une manifestation de l’appréhension de ce qui se passera ensuite.
  • La maladie chronique. Lorsqu’on souffre d’un problème de santé sérieux qui persiste sur une longue période, il est difficile de se projeter dans l’avenir et de croire en la vie. D’où l’apparition de la peur obsessionnelle de la mort. Il n’est d’ailleurs pas rare que les conditions physiques défavorables finissent par impacter sur le bien-être psychologique du patient.
  • Un problème de santé psychologique particulier. Les professionnels ont établi une relation étroite entre la thanatophobie et d’autres conditions. C’est notamment le cas de la dépression, du syndrome de stress post-traumatique et des troubles anxieux. C’est également le cas de l’hypocondrie qui a la particularité d’entraîner une inquiétude excessive quant à son propre état de santé, ce qui peut créer une angoisse chronique accompagnée de la thanatophobie.

Pourquoi est-il important de surmonter la peur obsessionnelle de la mort ?

En règle générale, la plupart d’entre nous rapportent une anxiété légère lorsqu’on nous parle de la mort. On peut aussi nier le fait même qu’on éprouve une quelconque angoisse face à cette idée. Cependant, cela pourrait également refléter notre réticence à admettre notre vulnérabilité à ressentir de la peur dans ces circonstances. Dans tous les cas, le problème ne devrait pas influencer sur notre aptitude à vivre « normalement ». Malheureusement, il peut arriver que la peur de la mort se transforme en thanatophobie. Et c’est justement ici qu’il s’avère important de rechercher les solutions adaptées pour contrer la peur obsessionnelle de la mort.

Pour cause, la phobie entraîne un large éventail d’impacts négatifs sur notre quotidien. En premier lieu, elle augmenterait nos préjugés nationalistes. C’est en tout cas ce qu’avance une étude américaine intitulée « General and personal mortality salience and nationalistic bias ». Cela renforcerait alors les stéréotypes liés à d’autres groupes raciaux, religieux ou d’âge. Ainsi, l’angoisse de la mort nous pousserait à développer une crainte irrationnelle à l’égard des personnes que nous pensons différentes de nous. Le résultat se reflètera au niveau de nos comportements et de nos attitudes individuels. Et tout ça, à cause de la peur obsessionnelle de la mort. Pourtant, il est bien connu que le respect de l’autre — tout comme le respect de soi — reste indispensable pour vivre paisiblement en communauté.

Par ailleurs, la thanatophobie affecterait également nos croyances politiques et religieuses. On peut encore une fois citer une autre étude « Death Goes to the Polls: A Meta-Analysis of Mortality Salience Effects on Political Attitudes ». Il s’agit d’une méta-analyse des effets de la peur de la mort sur les attitudes à cet égard. Elle nous pousserait effectivement dans nos retranchements politiques et religieux.

La thanatophobie et la confiance en soi

La peur obsessionnelle de la mort a de nombreuses conséquences. Mais elle a surtout le don d’exacerber le manque de confiance en soi. Seulement, ce problème représente certainement l’une des causes principales de votre difficulté à atteindre l’épanouissement personnel. Après tout, ce problème a un impact direct sur vos actions et vos comportements. Tout cela pour dire qu’il est important de le combattre.

Cependant, la guérison sera d’autant plus compliquée si vous faites en plus face à la thanatophobie. Vous pourriez par exemple éviter de sortir de la maison pour que rien de mal ne se passe. La peur obsessionnelle de la mort engendre ainsi une attitude d’évitement qui vous contraindra également à rester dans votre zone de confort.

Pareillement, vous pourriez développer d’autres troubles obsessionnels compulsifs. L’hypocondrie qu’on a mentionnée plus tôt pourrait également vous pousser à « inspecter » de façon obsessionnelle votre propre corps pour y déceler des changements alarmants. Cela peut également vous inciter à recherhcer des options de réconfort émotionnel malsain pour réprimer votre inquiétude excessive. Le risque d’addiction et de toxicomanie est ainsi plus accru. On peut également citer la création d’une dépendance anormale à l’égard des personnes qui vous sont chères. La peur obsessionnelle de la mort favorise donc aussi la dépendance affective.

D’une autre part, le problème de confiance en soi créé par la thanatophobie peut également vous empêcher de profiter pleinement du moment présent. Vous vivrez constamment dans la peur. L’obsession d’éviter la mort rythmera vos journées. Il serait alors plus difficile d’établir une routine de vie saine et sereine.

Comment se manifeste la thanathophobie ?

En tant qu’être humain, il est tout à fait normal de considérer la mort comme quelque chose de terrifiant. En fonction du milieu dans lequel vous avez grandi ou des circonstances et évènements qui ont rythmé votre vie, la peur obsessionnelle de la mort peut en revanche pointé son nez. Il se peut effectivement que vous ayez développé une relation compliquée avec la mort. Vous pourriez alors soit l’accepter comme faisant partie intégrante de la vie soit comme une chose à craindre. Dans le second cas, vous pourriez avoir besoin de l’appui d’un psychothérapeute qualifié pour vous accompagner dans le quotidien.

Bien que la thanatophobie n’est pas reconnue comme étant un trouble spécifique, elle a effectivement tendance à engendrer une série de désagréments, plus ou moins handicapants. Chaque fois que vous pensez à cette idée, la peur obsessionnelle de la mort peut par exemple générer :

  • Une crise d’angoisse aiguë et instantanée ;
  • Une attaque de panique incontrôlée ;
  • Un changement physiologique causant un stress intense ;
  • Une réaction physique palpable (tremblements, bouffées de chaleur, transpiration excessive, nausée, etc.) ;
  • Une insomnie et des troubles du sommeil sévères…

Cependant, le repli sur soi et l’isolement social représentent certainement les symptômes les plus à redouter dans ce cas. Pour cause, ces deux conditions favorisent l’exacerbation d’un grand nombre de troubles psychologique aux conséquences parfois désastreuses.

thanatophobie

C’est pourquoi il est important de poser un diagnostic précis quant à la peur obsessionnelle de la mort pour ainsi pouvoir trouver les solutions adéquates. En règle générale, on peut dire que vous souffrez de cette phobie si les manifestations que nous venons de citer :

  • Se déclenchent presque chaque fois que vous pensez à la mort ;
  • Persistent au-delà d’une durée totale de 6 mois ;
  • Entravent la vie quotidienne ou vos relations interpersonnelles.

Quelles sont les options de traitement à considérer ?

Lorsqu’il s’agit d’une condition affectant la santé psychologique, comme les phobies, il est important de rechercher les bonnes solutions. Effectivement, les troubles anxieux qu’elles entraînent entament généralement sur la qualité de vie. Pour la peur obsessionnelle de la mort, les options de traitement envisageables restent les mêmes que pour une autre phobie quelconque. En voici quelques exemples pour commencer.

  • Les thérapies comportementales et cognitives. Les TCC reviennent souvent, surtout quand il devient fondamental de retrouver confiance en soi. Il n’est donc pas étonnant de les retrouver parmi les options de traitement les plus plébiscitées. En individuel, en groupe et même en famille, les séances se déroulent dans un environnement contrôlé. L’efficacité de cette approche réside dans le fait qu’elle prend en considération l’interdépendance entre les pensées, les croyances, les émotions ainsi que les comportements.
  • La peur obsessionnelle de la mort et le génogramme. Ce dernier consiste à mettre en scène plusieurs éléments constitutifs d’une famille. Avec l’aide d’un thérapeute qualifié, vous seriez alors amené à retracer tous les évènements marquants de votre vie, depuis votre naissance. Ceci, afin d’identifier l’élément déclencheur de votre phobie. Comprendre l’origine de votre peur vous permettra alors de mieux la combattre. Ce serait aussi beaucoup plus facile pour vous d’appréhender l’avenir et de recommencer à croire en la vie.
  • L’écriture thérapeutique. Et si vous avez tout simplement besoin d’un papier et d’un stylo pour combattre la peur obsessionnelle de la mort ? En effet, cela vous permet de mettre des mots sur votre angoisse. Verbaliser les peurs représente d’ailleurs une pratique largement utilisée dans différentes thérapies. Pour cause, l’inhibition des émotions négatives et des sentiments handicapants entraîne généralement une rumination mentale, à l’origine des croyances limitantes. Ces dernières se transforment ensuite en un blocage, exacerbant la phobie.

En résumé

La plupart d’entre nous appréhendent la mort. Et c’est tout à fait normal en tant qu’être humain. Cependant, la crainte se transforme parfois en une véritable phobie pour certaines personnes. Cela est généralement dû à une expérience traumatisante. Mais la peur obsessionnelle de la mort peut aussi se manifester dans le cas de la maladie chronique, de la vue d’un parent en fin de vie ou d’un problème psychologique particulier. Heureusement, plusieurs options de traitement sont envisageables, incluant les thérapies comportementales et cognitives, le génogramme et l’écriture thérapeutique.

Et vous ? Connaissez-vous quelqu’un souffrant de thanatophobie ? Ou, souffrez-vous vous-même de ce trouble anxieux ? Comment faites-vous pour gérer les crises d’angoisse ? Laissez un commentaire si vous le souhaitez. Et si l’article vous a plu, cliquez sur le bouton de partage.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

Mathieu Vénisse

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée l'écosystème "Penser et Agir". C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne et plusieurs sites internet dédiés dont Prendre-Confiance.fr fait partie. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :