phobie des cambrioleurs
0
0

Phobie des cambrioleurs : Comment la surmonter ?

Accueil » Articles divers » Phobie des cambrioleurs : Comment la surmonter ?

Bienvenue sur Prendre Confiance ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Se sentir en insécurité chez soi ou à l’extérieur n’est pas une chose facile à vivre. Il faut parfois se priver des rencontres avec de nouvelles personnes, de l’insouciance quand on est chez soi, des sorties nocturnes avec les proches. La sclérophobie est la peur du cambriolage, ou la peur des cambrioleurs. Ceux qui en souffrent ne vivent pas, ils survivent. Ils sont des veilleurs de nuit, des éternels méfiants, et préfèrent parfois vivre avec des lames aiguisées à portée de main. Personne ne mérite de vivre dans une peur constante, tout le monde a le droit de vivre paisiblement. Heureusement, il existe quelques solutions pour lutter contre la phobie des cambrioleurs.

La phobie des cambrioleurs : Qu’est-ce que c’est ?

La crainte du cambriolage ne doit pas être confondue avec une phobie. Il est normal d’avoir peur d’être cambriolé, même si vous n’en avez jamais fait l’expérience. Peut-être parce que vous avez des objets précieux ou d’autres choses auxquelles vous tenez. Mais la phobie d’être volé est encore plus profonde que la simple peur. On parle de phobie lorsqu’une situation, un objet ou un être vivant vous fait ressentir ce qui suit :

  • Une crise de panique
  • Accélération du rythme cardiaque et de la respiration
  • Anxiété et stress
  • Une forte transpiration
  • Une incapacité à bouger
  • Maux de tête, nausées et vertiges

Littéralement, vous perdez le contrôle, et votre réaction ultérieure est presque instinctive. Si vous ressentez ces symptômes à chaque fois que :

  • Vous entendez qu’il y a eu un cambriolage
  • Lorsqu’un bruit vous réveille dans la nuit
  • Vous vous promenez seul ou avec quelqu’un dans la nuit
  • Lorsque quelqu’un frappe à votre porte et que vous êtes sur le point de l’ouvrir.

Alors vous souffrez probablement d’une phobie des cambrioleurs.

Quelles sont les causes de la phobie des cambrioleurs ?

les causes de la phobie des cambrioleurs

La bonne nouvelle est qu’il n’a pas encore été prouvé que cette phobie est innée. Cela signifie que si vous en souffrez, vos gènes n’y sont probablement pour rien. En revanche, vos expériences passées peuvent être à l’origine de votre phobie.

Certaines personnes ont été victimes de cambriolages qui leur ont laissé de graves séquelles. D’autres ont été témoins d’un cambriolage et ont eu du mal à surmonter cette expérience. Les dommages psychologiques causés par ces expériences se font rapidement sentir le jour même de la catastrophe.

La phobie du cambriolage est le résultat d’une expérience qui n’a pas été traitée à temps. L’impact de cette négligence peut durer toute une vie si nous ne décidons pas de mettre fin à cette phobie en lui accordant notre attention.

Pourquoi le cambriolage devient-il un traumatisme ?

Tout dépend de la façon dont vous avez vécu un cambriolage. Un cambriolage qui se déroule parfaitement à votre insu ne sera pas aussi traumatisant que celui qui se déroule sous votre nez. La violence, l’atmosphère de terreur, la présence d’enfants, les objets dérobés sont autant de choses qui peuvent vous laisser indifférent.

Les plus effrayants sont certainement les cambriolages avec coup et blessure et/ou agression sexuelle. Parfois, une personne peut craindre un cambriolage parce qu’elle a été témoin d’une communication visuelle des cambrioleurs ou a vu leur visage. D’autres sont traumatisées parce qu’elles se sentaient en sécurité. Après que les cambrioleurs ont violé leur intimité, elles ne se sentent plus en sécurité nulle part.

Le traumatisme subi ne doit pas être ignoré. Il est conseillé de consulter un psychologue, même si vous avez été cambriolé depuis des mois ou des années.

Symptômes de la phobie des cambrioleurs

Lorsqu’une personne souffre de cette phobie, elle met généralement en place des stratégies défensives. Afin de se protéger, d’anticiper un cas de vol, et de se sentir plus rassurée. Elle a l’habitude de cacher ses objets de valeur surtout lorsqu’elle s’apprête à recevoir une visite. Elle va chercher elle-même son coli car elle ne veut pas que des livreurs viennent chez elle.

Ces personnes sont extrêmement prudentes à l’égard des étrangers. Elles craignent le pire de leur part. C’est pourquoi elles ont du mal à nouer de nouvelles relations, non pas parce qu’elles n’en sont pas capables, mais parce que plus de personnes dans leur vie représente trop de paramètres à gérer.

Elles évitent de se promener seules, même pendant la journée, de peur d’être livrées sans défense. Pour se sentir plus en sécurité chez elles, elles prennent l’initiative d’ajouter des serrures. Elles dépensent souvent beaucoup d’argent pour la sécurité, ce qui a tendance à mettre leurs proches mal à l’aise.

De plus, elles sont obsessivement honnêtes même lorsqu’elles jouent à un jeu qui ne les oblige pas à l’être. En effet, elles considèrent qu’être honnête, et non voler, est le prix à payer pour ne pas être attaquées. En d’autres termes, j’espère que vous allez me laisser tranquille car je n’ai rien fait de mal.

Que puis-je faire pour m’en sortir ?

Cette phobie rend la vie difficile non seulement aux personnes qui en souffrent, mais aussi à leurs proches. Ils doivent s’habituer à se faire engueuler lorsqu’ils ne ferment pas la porte derrière eux, ou lorsqu’ils invitent des gens par surprise. Voici quelques solutions pour réduire ou éliminer votre phobie des cambrioleurs.

Renforcez la sécurité de votre maison

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, renforcer la sécurité peut être bénéfique pour vous. Sachant que vous êtes plus à l’aise lorsque vous êtes sûr que la sécurité est là, pourquoi ne pas y aller à fond ? Cependant, cela ne signifie pas que vous devez transformer votre maison en forteresse en mettant tout votre argent dans la sécurité. Équipez votre maison de caméras qui couvrent les coins de la maison, installez des alarmes, prenez un chien de garde ou renforcez vos fenêtres. Une fois que tout est fait, faites confiance à votre dispositif de sécurité. Même si tout peut arriver, gardez la tête haute car vous avez fait les choses correctement.

La méthode de l’intention paradoxale

La méthode de l'intention paradoxale

Cette méthode a été développée par Viktor Frankl (1905-1997), un psychiatre autrichien. Selon lui, la méthode de l’intention paradoxale permet d’aller directement vers la réalité et d’affronter ses problèmes. Elle est aussi efficace dans la lutte contre les troubles convulsifs obsessionnels que dans la lutte contre les phobies.

Le principe pour traiter la phobie des cambrioleurs par cette méthode est simple. Prenez 2 à 5 minutes dans une pièce calme. Puis concentrez-vous sur la peur d’être cambriolé, et sur l’événement qui a provoqué cette peur. Pensez au cambriolage qui s’est produit :

  • le jour et l’heure
  • les personnes et les cambrioleurs
  • les objets volés
  • les circonstances du cambriolage
  • les actions qui vous ont choqué et les personnes.

Le but est vraiment de revivre l’événement jusqu’à ce que vous n’ayez plus peur. Le principe de la méthode de l’intention paradoxale est basé sur le fait que : Plus on souhaite quelque chose, dans notre cas le cambriolage, moins on a peur. Ceci est dû au fait que ce que nous souhaitons vraiment est classé par le cerveau comme non dangereux. Faites cet exercice chaque fois que vous ressentez les symptômes de cette phobie. Avec le temps, votre peur s’estompera.

Voyager en laissant la maison derrière soi

Une façon de gérer la phobie des cambrioleurs est de s’éloigner de la maison pendant un certain temps. C’est à la fois un défi personnel et une occasion de se préoccuper d’autre chose que de la maison.

Vous aurez certainement du mal à le faire, car vous laisserez des biens, une maison inhabitée pendant un certain temps. Mais quand vous y arriverez, ce sera un grand pas pour vous, et vous apprendrez beaucoup de choses comme :

  • Une maison reste un bien
  • Vous pouvez en trouver d’autres ailleurs
  • Le monde est si grand qu’une seule maison ne vous suffit pas
  • La vie est courte, il faut en profiter
  • Les bonnes personnes avec de bonnes intentions existent
  • La vie est belle quand on n’est pas constamment prudent et préoccupé

Sortez plus souvent

Vous rendez service à la phobie des cambrioleurs en restant enfermé chez vous. Lorsque vous vous coupez du monde et évitez de croiser des gens dans la rue. Cela peut être bon pour vous à court terme, mais à long terme, cela peut entraîner d’autres phobies comme la thanatophobie par exemple.

Pour lutter efficacement contre cette phobie, vous devez sortir régulièrement. Vous pouvez le faire dans un premier temps accompagné de votre famille. Puis, lorsque vous vous sentirez de plus en plus à l’aise, vous devrez sortir seul. Votre objectif peut être de rendre visite à quelqu’un, ou d’aller au parc par exemple. L’idéal est de sortir pendant au moins deux heures par sortie.

Le but de cet exercice est de trouver un moyen d’être en sécurité et heureux à l’extérieur. Vous vous sentirez de plus en plus à l’aise avec les inconnus.

Pratiquez la respiration profonde

Une phobie des cambrioleurs est très déstabilisante sur le plan émotionnel. Nous ne pouvons pas penser correctement, ni même prendre une décision. Cela nous paralyse, et nous commençons à paniquer. Pour y faire face, travaillez votre concentration. Les symptômes de la phobie s’installent, que puis-je faire ?

Tout d’abord, essayez de retrouver votre calme. Si vous n’y arrivez pas les yeux ouverts, fermez les yeux. Ne vous laissez pas distraire par le bruit dans les autres pièces. Une fois que vous êtes calme, respirez profondément jusqu’à ce que vous vous sentiez reposé. Lorsque la tension remonte, prenez une nouvelle inspiration profonde et libérez l’air par la bouche et les narines. Au fur et à mesure que vous respirez, vous sentirez le stress vous quitter progressivement.

Vous pouvez pratiquer la respiration profonde sur un banc public, à la maison ou même au bureau.

Pratiquer la méditation de pleine conscience

L’un des grands inconvénients d’une phobie est que lorsque nous la vivons, nos pensées ne sont plus ordonnées. On ressent beaucoup de choses et la seule chose que l’on puisse faire est d’attendre que la gène passe. La méditation de pleine conscience résout ce problème lorsqu’elle est bien pratiquée. L’un de ses objectifs est de réorganiser nos pensées afin de prendre une décision salvatrice. Par exemple, maintenant que j’ai peur que quelqu’un s’introduise chez moi, quelle est la bonne chose à faire ?

La méditation de pleine conscience nous permet de vivre dans le moment présent. Elle nous empêche de penser au passé ou à ce qui pourrait se passer dans le futur. Elle se pratique le plus souvent assis, le dos droit, dans un endroit calme. Dès que vous sentez la peur vous envahir, isolez-vous et préparez-vous à la méditation. Vous pouvez vous concentrer sur votre respiration et sur toutes les sensations que vous ressentez sur votre corps et même sur vos pensées. L’objectif est de prendre la température de tout ce qui vous arrive et de tout ce que vous faites. Avec beaucoup de pratique, vous pouvez même identifier les stimuli qui vous font avoir peur.

La méditation de pleine conscience peut être pratiquée en marchant et même en écoutant de la musique. Il suffit de se concentrer sur quelques éléments, comme vos pieds ou les paroles de la musique, par exemple.

Parlez-en à un psychologue

La phobie des cambrioleurs est un problème qui ne doit pas être pris à la légère. Une façon d’y faire face est d’en parler à un psychologue. Certaines personnes ne trouvent pas utile de consulter un psychologue, peut-être parce qu’elles ont des proches à qui parler. Le problème est que ces personnes n’ont pas eu à étudier ou à rencontrer ce type de peur dans leur vie comme le psychologue. Elles ne savent pas comment vous aider. De plus, vous risquez d’être jugé par eux. Alors que le psychologue a été formé pour, et n’est pas là pour vous juger. Son rôle est de vous aider à aller mieux en vous prescrivant des traitements à suivre.

Lorsque vous rencontrerez un psychologue, vous serez surpris de voir combien de cas similaires il a rencontrés. Cette nouvelle vous rassurera, car vous saurez que vous n’êtes pas seul dans cette épreuve.

Au terme de notre découverte de la phobie des cambrioleurs, j’espère que vous avez trouvé les informations dont vous aviez besoin. Encore une fois, n’hésitez pas à commenter et à partager l’article sur les réseaux sociaux.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

Mathieu Vénisse

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée l'écosystème "Penser et Agir". C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne et plusieurs sites internet dédiés dont Prendre-Confiance.fr fait partie. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :