Peur que quelqu'un rentre chez moi
0
0

Peur que quelqu’un rentre chez moi : comment être serein à la maison ?

Accueil » Articles divers » Peur que quelqu’un rentre chez moi : comment être serein à la maison ?

Bienvenue sur Prendre Confiance ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Avant de dormir, je vérifie 100 fois que mes portes et fenêtres sont verrouillées. Je ne dors quasiment jamais la nuit de peur de ne rien entendre si jamais quelqu’un s’introduit chez moi. Cette peur, je la ressens surtout quand je suis seul(e) chez moi ou quand je suis le seul adulte présent. Cette vie d’angoisse, des millions de personnes la vivent toutes les nuits. La peur que quelqu’un rentre chez moi est une phobie bien réelle et plus courante qu’on ne le pense. Elle peut provenir de la peur des cambrioleurs, la peur des personnes mauvaises, la peur que l’on vous fasse du mal alors que vous êtes vulnérable… Pour vaincre cette phobie, vous devez prendre sur vous. La première chose à faire est de vous convaincre que vous n’êtes pas fou ou ridicule. Vous avez simplement peur.

Ensuite, lorsque vous aurez pris conscience que cette phobie est une peur comme une autre, vous pourrez agir efficacement. Pour cela, demandez l’aide d’un proche ou d’un professionnel. En parler vous aidera énormément.

Peur que quelqu’un rentre chez moi : un vrai calvaire pour ceux qui le vivent

Imaginez une angoisse extrême dès que la nuit tombe. Le cœur qui palpite ou qui s’arrête de battre chaque fois qu’il y a un bruit dans la maison. Le sang qui se glace ou des sueurs froides parce que vous croyez qu’une ombre vient de passer ou que quelqu’un est tapi là, quelque part chez vous à attendre le bon moment pour vous tuer.

Cette peur est sans aucun doute l’une des phobies les plus graves parce qu’elle fait imaginer le pire des scénarios. Heureusement comme toutes les phobies, la peur que quelqu’un rentre chez moi peut être traitée. Alors oui, cela peut être long (cela dépend entre autres de votre état psychologique et du degré de votre peur), il y aura sûrement des moments où vous aurez l’impression de faire un pas en arrière, mais vous y arriverez. Et vous savez quoi ? De nombreuses personnes ont déjà surmonté cette peur. Il n’y a aucune raison que vous ne réussissiez pas.

Généralement, elle est aussi associée à la peur du noir. En effet, dans la plupart des cas, c’est quand il fait sombre que la crise d’angoisse liée à la peur que quelqu’un rentre chez moi commence véritablement. La nuit est ainsi vue comme un ennemi alors qu’elle est censée être un moment pour se reposer et reprendre des forces. Lorsqu’il fait jour, la peur se dissipe et la personne peut enfin se rendormir.

Pourquoi je ressens cette peur ?

peur de l'intrusion

En fait, plusieurs situations peuvent être à l’origine de cette peur. Le plus souvent, elle intervient après un changement de situation tel que :

  • un déménagement ;
  • un divorce ;
  • la naissance d’un enfant ;
  • la mort du conjoint, de la conjointe, d’un colocataire…

Par ailleurs, d’autres causes, plus profondes, peuvent être à l’origine de cette peur que quelqu’un rentre chez moi.

Les causes psychologiques de la phobie de l’intrusion chez soi

Comme toute phobie spécifique ou isolée, elle peut s’expliquer par des traumatismes survenus dans l’enfance ou au début de l’adolescence. Ces traumatismes peuvent être réels ou fantasmés. Par exemple, vous avez surpris quelqu’un dans votre placard ou alors quelqu’un en qui vous aviez confiance est entré la nuit dans votre chambre pour vous faire du mal. Ou encore, vous avez lu un livre ou regardé un film dans lequel quelqu’un s’est fait agresser chez elle par un inconnu. Vous avez alors transposé sur vous ce qu’il a vécu.

La peur que quelqu’un rentre chez moi peut aussi être la conséquence d’un fait récent qui vous a fragilisé psychologiquement. Par exemple, un cambriolage. Du coup, votre peur panique que quelqu’un rentre chez vous se traduit par la peur du cambriolage ou scélérophobie. D’où ces vérifications des portes et des fenêtres des milliers de fois avant de s’endormir. Elle peut également survenir à la suite d’un viol ou d’une tentative de viol.

Une personne habituellement calme et sereine peut changer du jour au lendemain après un cambriolage ou une tentative de viol. C’est un fait traumatisant qui peut laisser des séquelles sans traitement psychologique. Cette peur que quelqu’un rentre chez moi que vous ressentez va alors s’amplifier au point de vous gâcher la vie.

Dans d’autres cas, cette phobie se développe sans aucun élément déclencheur. C’est probablement le cas le plus difficile à gérer puisque l’on ne sait pas d’où vient cette peur.

Comment se manifeste la peur d’une intrusion chez soi ?

Les manifestations peuvent être physiques et/ou psychiques. Elles peuvent être violentes et impossibles à contrôler.

Les manifestations physiques peuvent apparaître sans que quelqu’un soit vraiment chez vous. Il suffit que vous pensiez que quelqu’un est là pour que vous ressentiez les symptômes de la peur que quelqu’un rentre chez moi. Votre rythme cardiaque s’accélère et vous avez des migraines, des démangeaisons… C’est ce que l’on appelle une anxiété d’anticipation.

Parfois, c’est une véritable crise d’angoisse qui apparaît se manifestant par :

  • une sensation d’étouffement ou d’étranglement ;
  • des tremblements ;
  • une forte transpiration ;
  • une douleur ou une gêne thoracique ;
  • des vertiges et des étourdissements ;
  • des secousses musculaires ;
  • des nausées et des malaises ;
  • des douleurs abdominales ;
  • une bouffée de chaleur ou des frissons ;
  • une incapacité à bouger ;
  • paresthésies : fourmillements.

Généralement, elles sont communes à toutes les phobies. Ces manifestations physiques de la peur que quelqu’un rentre chez moi sont ressenties lorsque l’on croit que quelqu’un va s’introduire chez soi ou qu’il est déjà à l’intérieur.

Les conséquences de la peur que quelqu’un rentre chez soi

Vous avez dû remarquer que lorsque vous parlez de cette peur à un proche, la première chose qu’il vous dit est d’installer une alarme. Ou alors d’adopter un chien. Comme ça vous êtes prévenu dès qu’il y a un mouvement à l’intérieur ou à l’extérieur. Plus besoin d’être à l’affût des moindres bruits donc. Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que la peur que quelqu’un rentre chez moi est une peur irrationnelle. Vous avez beau savoir que vous êtes en sécurité (alarme, vidéosurveillance, porte blindée…), vous ne pouvez pas contrôler votre peur. Vous imaginez même que quelqu’un est déjà chez vous. Votre inconscient vous dit alors de vous cacher pour qu’il ne vous trouve pas. À terme, vous pourrez ne plus avoir d’interaction avec les autres, car vous allez avoir peur des gens (anthropophobie dans le jargon médical). Votre vie personnelle, sociale et professionnelle risque alors d’en pâtir.

Par ailleurs, cette peur incontrôlée peut provoquer des addictions : alcool, drogue, antibiotiques, psychostimulants… Pour vaincre cette peur que quelqu’un rentre chez moi, vous serez tenté de les prendre pour calmer votre angoisse. Au début, une petite dose suffira, mais au fil du temps, votre corps va s’habituer et en demander encore plus.

Sur le long terme, cette peur constante peut vous faire développer des maladies psychiques (hallucinations, peur de devenir fou ou peur de mourir, dépression…) ou physiques (maladie du foie, du cœur, hypertension, diabète, maladies pulmonaires, etc.). Au mieux (mais est-ce vraiment le cas de le dire ?), vous deviendriez irritable. Encore une fois, c’est votre vie au quotidien qui s’en trouvera fortement impacté.

Comment puis-je surmonter cette peur que quelqu’un rentre chez moi ?

La première chose à faire est de vous dire qu’il n’y a personne chez vous. C’est seulement votre cerveau qui vous joue des tours. Lorsque l’on est seul chez soi (surtout dans une maison qu’on ne connaît pas encore suffisamment), il est tout à fait normal d’avoir quelques appréhensions, mais quand cela vous empêche carrément de vivre une vie normale, ce n’est plus le cas.

Vous pouvez commencer par faire un tour de la maison avant de dormir. Si cela ne marche toujours pas, il va falloir prendre les taureaux par les cornes pour en finir avec la peur que quelqu’un rentre chez moi. Parce que vivre constamment avec cette angoisse est impossible. Personne ne peut tout simplement pas supporter d’être toujours sur les nerfs et de ne dormir que quelques heures (voire pas du tout) toutes les nuits.

Pratiquer la respiration profonde

Lorsque vous sentez que vous êtes angoissé, essayez de rester calme. Plus vous vous paniquez, plus vous ressentirez tous les symptômes de l’angoisse. Plus vous allez créer un scénario dans votre tête.

Ça y est, vous êtes plus calme ? Respirez profondément et lentement. Écoutez votre respiration et concentrez-vous sur elle.

Demander l’aide d’un professionnel pour calmer la peur que quelqu’un rentre chez moi

Lorsque la peur est ancrée profondément en vous, en parler à un proche ne suffit plus. D’abord, parce qu’il ne sait pas à quel point cette peur vous empoisonne la vie, ensuite parce qu’il est plus facile de se confier à un inconnu ou à de nouvelles oreilles. On n’a pas peur d’être jugé. L’aide d’un professionnel est alors indispensable. Vous pouvez par exemple en parler avec un psychologue (ou à défaut votre médecin pour qu’il vous prescrive des calmants). Il vous fera rendre compte que d’autres personnes vivent aussi cette peur que quelqu’un rentre chez moi. Vous savez comme moi que le seul fait de savoir que l’on n’est pas seul à vivre de telles situations rassure et permet d’aller de l’avant. Vous saurez alors que vous n’êtes pas fou.

Suivre une thérapie cognitivo-comportementale

La TTC ou thérapie cognitivo-comportementale est l’un des moyens les plus efficaces pour traiter ce type de peur. C’est une approche thérapeutique qui consiste à mettre le patient face à sa peur. Avec l’aide d’un professionnel formé, un psychiatre ou un psychologue, vous apprendrez petit à petit à vous confronter à cette peur que quelqu’un rentre chez moi. Au fil des séances, elle diminuera jusqu’à ce qu’elle ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

La thérapie cognitivo-comportementale traite d’une part les manifestations physiques et psychiques de votre peur. D’autre part, elle vous aidera à l’origine de votre peur inconsciente pour traiter le problème à sa racine. D’où vient-elle ? Quel est l’élément déclencheur ? Pourquoi vous êtes dans cet état alors que vous êtes en sécurité ?

Les séances durent entre 30 et 60 minutes pendant 8 à 12 semaines.

Faire de la méditation de pleine conscience

phobie de cambriolage

La méditation de pleine conscience est fréquemment utilisée dans le traitement de la peur que quelqu’un rentre chez moi. Elle vous permet non seulement de diminuer les tensions physiques et psychiques lorsque vous faites une crise de panique, mais elle vous met constamment face à votre peur pour vous permettre de l’affronter.

Ainsi, c’est loin d’être un simple exercice de relaxation. Bien entendu, pour qu’elle donne des résultats, la méditation doit être associée à une psychothérapie.

Par ailleurs, la méditation est aussi utile dans votre vie quotidienne pour évacuer toute émotion négative que vous ressentez. En cas de stress ou autre crise d’anxiété, n’hésitez pas à recourir à elle.

L’hypnose pour traiter la peur que quelqu’un rentre chez moi

Lorsque la peur que quelqu’un rentre chez vous n’a aucune cause apparente ou connue, l’hypnose est nécessaire pour faire remonter l’origine de cette angoisse. En effet, elle est là, mais vous l’avez si profondément enfoui dans votre inconscient que vous avez oublié.

  • Votre thérapeute vous met en confiance. Cette étape est nécessaire pour l’acceptation de ce qui va suivre.
  • Vous vous relaxez : votre corps et votre esprit doivent être prêts.
  • La séance peut enfin commencer.

… et reprendre confiance en moi

Une aide extérieure est certes nécessaire pour surmonter la peur que quelqu’un rentre chez moi. Mais vous devez aussi agir pour reprendre confiance en vous.

En premier lieu, installez des systèmes de sécurité. la technologie nous permet aujourd’hui de profiter de nombreux dispositifs de sécurité ultra performants. Alarme antiintrusion, caméra de surveillance, détecteur de mouvement sont de parfaits alliés. Vous pouvez aussi contrôler l’accès à votre chez-soi en installant des détecteurs d’ouverture sur les portes et fenêtres facilement accessibles.

Par ailleurs, pensez aussi à changer vos fenêtres et vos portes par des ouvertures répondant à la Norme NF A2P. Celles-ci sont réputées pour leur haute résistance à toute effraction.

Ensuite, pour diminuer la peur que quelqu’un rentre chez moi, pourquoi ne pas adopter un chien ? Ne dit-on pas qu’il est le meilleur ami de l’homme ? Un gros chien vous rassurera, mais il dissuadera aussi les personnes malintentionnées de s’introduire chez vous sans votre permission.

Ce faisant, vous aurez plus confiance en vous et en votre maison. Vous ne vous lèverez plus 100 fois au milieu de la nuit pour aller vérifier que vous avez bien tout fermé.

Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le partager à vos amis. Cela pourrait aider une personne de votre entourage qui souffre de cette peur que quelqu’un rentre chez moi de retrouver confiance en lui. 

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

Mathieu Vénisse

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée l'écosystème "Penser et Agir". C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne et plusieurs sites internet dédiés dont Prendre-Confiance.fr fait partie. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :