Être discipliné
0
0

Être discipliné : La règle d’or pour se dépasser

Accueil » Articles divers » Être discipliné : La règle d’or pour se dépasser

Bienvenue sur Prendre Confiance ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

La discipline est quelque chose qui se cultive. Il faut du temps, de la constance et se mettre dans l’inconfort de temps en temps. En étant discipliné, on peut réaliser de grandes choses, au point de ne plus se soucier de ses limites. Nous pouvons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés et nous pouvons en fixer de nouveaux pour grandir et progresser. Par ailleurs, nous savons comment faire face à la douleur et à l’échec parce que nous nous sommes préparés à les vivre. À force d’être dans l’inconfort, nous finissons par vivre confortablement. Bien que cela puisse sembler difficile au début, en faisant beaucoup d’efforts, nous finissons par être discipliné.

Motivation interne et externe

Le premier point pour développer la discipline est d’avoir une motivation, mais pas n’importe laquelle. En réalité, la motivation peut être de deux types différents :

  • La motivation extrinsèque : C’est lorsque la motivation que vous avez tire sa force d’éléments extérieurs comme vos proches par exemple. En d’autres termes, vous êtes motivé parce que vous avez envie de faire vos preuves, de charmer, d’avoir la reconnaissance des autres.
  • La motivation intrinsèque : C’est celle que vous puisez en vous sans aucun intérêt extérieur. En d’autres termes, vous le faites sans rien attendre des autres, vous le faites parce que vous avez vraiment envie de le faire.

Des deux formes de motivation mentionnées ci-dessus, celle qu’il est intéressant de développer pour être discipliné est la motivation intrinsèque. Car votre discipline, vous ne la devez à personne, elle est pour vous seul. Imaginons un instant que vous vous discipliniez pour impressionner une personne. Lorsqu’elle ne sera plus dans votre vie, vous perdrez votre motivation, puis votre discipline.

Pour trouver la motivation intérieure, demandez-vous pourquoi vous voulez être discipliné. Vous trouverez sûrement des réponses, mais sachez que les meilleures réponses seront celles qui concernent votre bien-être, votre bonheur, votre paix.

L’état d’esprit à avoir pour votre discipline

La discipline conduit inévitablement à un bon état d’esprit. Un état d’esprit faible conduira à l’abandon ou à la procrastination. Bien sûr, il est facile de parler d’un bon état d’esprit, mais comment en avoir un réellement ? Il existe quelques habitudes à conserver pour renforcer l’état d’esprit.

Prendre du plaisir à le faire

La ténacité à faire quelque chose est une bonne chose. Cependant, elle ne suffit pas pour aller jusqu’au bout. Il est également nécessaire de prendre du plaisir à le faire. Être discipliné ne signifie pas nécessairement faire tout ce que l’on n’aime pas. Il s’agit plutôt de faire ce que l’on doit faire pour obtenir ce que l’on aime. Ainsi, il est indispensable de s’amuser pour rester motivé. Si vous trouvez une tâche ennuyeuse mais utile, trouvez un moyen de l’accomplir avec plaisir. Par exemple, étudier peut être très ennuyeux pour les étudiants. Rendez l’étude lucrative en vous fixant, par exemple, des mini-défis seul ou avec des camarades.

Si vous n’y prenez pas plaisir, vous aurez peut-être du mal à continuer. Même si une activité ne vous procure pas de plaisir, récompenser les efforts que vous y consacrez par du plaisir peut être bénéfique pour vous.

Développer l’humilité

Certains peuvent se demander ce que l’humilité a à voir avec la discipline, mais le lien est évident. L’humilité est la qualité qui consiste à ne pas se surestimer. C’est l’idéal pour faire face à l’excès de confiance en soi. En effet, ceux qui cherchent à être disciplinés ont souvent une trop grande confiance en eux. Lorsqu’ils échouent, ils ne savent pas quoi faire :

  • J’ai échoué et pourtant je n’aurais pas dû
  • Je suis sûr d’avoir fait ce qu’il fallait
  • Ce n’est pas la peine de faire tous ces efforts car j’ai fait tout ce qu’il fallait.

La personne humble ne se surestime ni ne se sous-estime. Elle prend les choses comme elles viennent et essaie de corriger ce qui ne va pas.

Garder un état d’esprit positif

un mindset positif

Il est important de toujours avoir un mindset positif. Par exemple, au lieu de dire « c’est trop dur », dites plutôt  » cette tâche est plus difficile que prévu, mais je vais m’adapter « . C’est votre état d’esprit qui vous permettra d’avancer quoi qu’il arrive.

Adoptez également cette approche : Relativisez l’échec, souriez lorsque vous rencontrez une difficulté. Arrêtez de vous plaindre car cela ne fera qu’affaiblir votre état d’esprit. Voici une petite astuce pour ne pas se plaindre : lorsque vous en ressentez le besoin, dites-vous que les autres finiront par se plaindre et que vous ne serez plus obligé de le faire.

Combattre vos pulsions pour être discipliné

Nous sommes souvent tentés par nos envies, surtout lorsque nous voulons suivre un programme strict. Ce sont nos envies qui nous empêchent d’atteindre nos objectifs. Elles sont souvent plus fortes que notre détermination. Mais lorsque nous parvenons à résister à nos envies, nous devenons pratiquement invincibles.

Résister à l’envie

La discipline exige que nous abandonnions nos mauvaises habitudes. Toutes les choses qui ne nous servent pas. Cela ne signifie pas que nous ne pouvons pas faire d’erreurs ou dévier de nos objectifs. Nous sommes toujours des humains, discipline ou pas. Cependant, nous pouvons faire l’effort de moins nous exposer à nos envies pour rester concentrés sur nos objectifs. Nous pouvons lutter contre nos envies en établissant de nouvelles routines. Par exemple, lorsque votre objectif est de perdre du poids, vous pouvez être tenté par le frigo bien approvisionné. Nous pouvons choisir de moins garnir le réfrigérateur ou de le garnir d’aliments pauvres en graisses, par exemple.

Réussir à lutter contre ses envies est un puissant levier de discipline. Lorsque vous y parvenez, vous devenez inarrêtable et donc indéboulonnable.

Se passer de certaines choses dont on a besoin

Outre les envies, nous avons des besoins à satisfaire. Comme par exemple le besoin de manger, de dormir ou de parler. La discipline consiste également à se passer de ses besoins pour atteindre un objectif. Bien sûr, la discipline signifie avoir un programme à suivre, mais il est parfois nécessaire de faire certains sacrifices, comme se taire lorsque l’on ressent le besoin de parler.

Cela ne signifie pas que vous devez arrêter de dormir ou de manger. Cela signifie simplement que vous devez être prêt à faire des compromis pour atteindre vos objectifs. Parfois, certains sacrifices sont nécessaires pour profiter d’un lever de soleil au bord d’une plage.

Se mettre dans l’inconfort pour devenir mentalement fort

Les personnes qui ont réussi à se discipliner ont été exposées à l’inconfort pendant longtemps. Car dans l’inconfort, vous êtes vulnérable, vous touchez du doigt vos forces et vos faiblesses, et vous n’avez d’autre choix que de tout donner.

Se réveiller tôt

Se réveiller tôt

C’est probablement l’un des exercices les plus difficiles mais les plus efficaces pour se détacher du confort. Je peux vous demander de verser votre boisson, en espérant que vous le fassiez sans souffrir. Mais vous demander de sortir de votre lit alors que vous êtes encore en train de profiter peut sembler être une provocation.

Sortir du lit est une chose, sortir du lit dans l’humidité matinale est un exercice encore plus difficile. Je ne parle pas de se lever tôt dans un but précis, même s’il y a tant à faire, mais considérez cela comme un exercice pour tester votre force mentale.

Jusqu’où êtes-vous prêt à aller pour être discipliné ? Tenter de se réveiller tôt est un excellent début.

Pratiquez une activité physique régulière

Voilà une autre chose qui ne plaira pas à tout le monde. Si vous avez l’habitude de faire du sport régulièrement, c’est très bien. Vous aurez moins de mal à cultiver votre discipline. Il vous suffit de copier cette discipline de prendre soin de vous dans d’autres activités. Mais si vous ne pratiquez pas d’activités physiques régulières, considérez cette pratique comme nécessaire pour vous discipliner.

Apprenez quelque chose de difficile

En vous mettant au défi d’apprendre quelque chose de difficile, vous vous mettez non seulement dans une situation inconfortable, mais vous renforcez également votre estime de soi. La tendance est de faire ce que tout le monde fait, c’est-à-dire de faire ce qui fonctionne et n’est pas trop compliqué. Très peu de gens se lancent dans ce qui a tendance à être difficile, ce qui provoque une douleur mentale, émotionnelle ou physique. C’est pourtant vers ces difficultés que l’on devient encore plus fort.

Toutefois, lorsque vous prenez la décision de faire quelque chose de difficile, faites attention car vous risquez d’échouer plusieurs fois. Ce qui sera décisif, c’est de savoir si vous êtes capable d’aller jusqu’au bout. Pour aller jusqu’au bout, vous développerez des habitudes qui forgeront votre discipline. Comme exercices difficiles, vous pouvez essayer :

  • Apprendre une nouvelle langue
  • Apprendre à jouer aux échecs et participer à des compétitions
  • Participer à une compétition sportive difficile comme l’Ultra Train du Mont Blanc par exemple

Se donner les moyens de réussir

Le chemin de la discipline peut parfois être long. Vous devez vous donner tous les moyens de réussir et certaines des choses utiles ne viendront pas forcément de vous. Mais plus de 90% de la responsabilité vous incombe.

Avoir du soutien

Ce n’est pas un chemin que l’on parcourt seul, même si l’on peut y arriver en travaillant profondément sur soi. Lorsque vous êtes soutenu, vous vous sentez plus confiant, lorsque vous voulez abandonner, vous avez juste besoin de vous rappeler que les gens comptent sur vous. Vous pouvez obtenir un soutien émotionnel, un soutien moral et peut-être même un entraîneur personnel.

Le plus important est d’avoir où prendre de la force quand on en manque chez soi. Toutefois, choisissez des personnes qui vous inspirent, qui vous encouragent, qui vous donnent envie de croire en vous. Parfois, votre soutien ne sera qu’un symbole comme l’histoire inspirante d’une personnalité par exemple. Vous pouvez toujours trouver de la force dans ses citations, dans ses apparitions dans les médias.

Être discipliné : Ayez des attentes appropriées

Les attentes que nous avons envers nous-mêmes doivent être appropriées, c’est-à-dire réalistes. Ne vous fixez pas de tâches impossibles à accomplir, vous ne feriez qu’être déçu à la fin. Il y a tellement de choses que vous pouvez accomplir et qui sont à votre portée. L’une des règles de la discipline consiste à faire les choses par ordre décroissant de priorité. Qu’est-ce qui est prioritaire et réalisable pour vous ? Puis, qu’est-ce qui est moins prioritaire et toujours réalisable ?

Une fois que vous êtes sûr de la priorité et de la faisabilité d’une tâche, une fois que vous l’avez commencée, vous devez la terminer. L’ennemi juré de la discipline est la procrastination, ne tombez pas dans son piège. Si vous êtes sur le point de renvoyer une tâche sans raison valable, rappelez-vous ceci : ce n’est pas parce que vous pouvez la faire plus tard que vous le ferez.

Gagnez contre vous-même

La bataille que vous devrez mener pendant longtemps sera contre vous-même. Vous vous battrez contre vos faiblesses et ce ne sera pas facile car elles seront tenaces. Pour être discipliné, vous devez être conscient de ce combat, en vous préparant mentalement. Fixez-vous comme objectif de vaincre votre paresse, votre procrastination, vos phobies, votre peur d’agir. Vous ne gagnerez pas du premier coup, mais lorsque vous vivez dans l’état d’esprit d’un guerrier, vous vous battrez toujours. La souffrance est dans votre tête, et vous pouvez la gérer aussi.

Tenir un journal

Le journal vous permet de suivre vos progrès. Il vous permet de savoir si vous avancez, si vous stagnez ou si vous reculez. Prenez l’habitude de tenir un journal pour chaque nouveau projet dans votre vie, et pas seulement pour le projet d’être discipliné.

Tenir un journal est déjà un exercice de discipline en soi. Car vous vous devez de noter régulièrement vos progrès. Cela vous permet également d’être conscient de ce que vous faites et de ce que vous devenez. Au lieu de tout stocker dans votre tête, l’écriture représente un engagement beaucoup plus significatif pour votre cerveau. Si, par exemple, un objectif disciplinaire n’a pas été atteint, dites pourquoi il ne l’a pas été et ce qui doit être amélioré.

Quand tu tombes, tu te relèves

La discipline signifie souvent se relever quand on est tombé à chaque fois. Lorsque vous échouez dans votre programme de discipline, le défi consiste à vous remettre sur les rails. Cependant, corrigez-vous à chaque fois, améliorez-vous pour ne plus avoir à vous relever.

J’espère que cet article vous a été utile. Si vous avez des remarques, n’hésitez pas à les partager avec nous dans les commentaires. Pour aider vos proches, une approche disciplinaire amusante serait de partager sur les réseaux sociaux chaque article que vous trouvez intéressant.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

Mathieu Vénisse

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée l'écosystème "Penser et Agir". C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne et plusieurs sites internet dédiés dont Prendre-Confiance.fr fait partie. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :