chi kung
0
0

Chi kung : réguler le corps et se sentir bien

Accueil » Articles divers » Chi kung : réguler le corps et se sentir bien

Bienvenue sur Prendre Confiance ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Il y a plus de 4 millénaires d’étude du chi en Chine. Les empires se sont succédé mais l’attention est restée sur le maniement de cette énergie du corps et de l’univers. Car le travail énergétique a guéri les membres des familles impériales pendant des siècles. Cependant, il s’agissait d’une pratique secrète réservée aux érudits du taoïsme et du bouddhisme. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Aujourd’hui, elle se répand de plus en plus dans le monde. L’un des arguments en faveur de la pratique de ces traditions aux États-Unis, par exemple, était la lutte contre la psychosomatique. La lutte contre les troubles causés par l’état d’esprit. Le Chi-Kung fait partie de ces pratiques qui peuvent renforcer l’état d’esprit et prolonger la vie.

Nous verrons dans cet article en détail ce qu’est cette pratique et quel est son impact sur notre santé mentale et physique.

Qu’est-ce que le chi?

Tout d’abord, il est important de savoir qu’il existe de nombreuses significations différentes du chi. Ce que je présente comme définition est le concept général du chi en Chine. Il existe trois formes différentes de chi. Le chi céleste, qui est l’énergie émanant du ciel, est considéré comme le plus puissant. Ensuite, vous avez le chi terrestre qui émane de la terre et dont la puissance dépend du chi céleste. Enfin, vous avez le chi qui remplit le corps humain, les animaux et les plantes, également appelé chi corporel. Dans notre étude du chi-kung et du bien-être, nous allons nous concentrer sur le chi humain.

Le chi humain, également appelé Ren Qi en pinyin, peut représenter l’état énergétique d’un être humain. Notre corps est traversé par une énergie qui influence nos forces, nos faiblesses et nos aptitudes physiques. Lorsque le chi est instable, il a tendance à revenir à l’équilibre. Le corps peut être exposé à des maladies physiques et mentales s’il ne trouve pas son équilibre. Or, les taoïstes sont convaincus qu’en maîtrisant cette énergie, l’être humain sera épanoui physiquement et mentalement. De ce fait, le chi-kung est l’une des pratiques idéales pour rétablir l’équilibre du corps.

Réguler le chi avec précaution

Pour que la circulation du chi soit bonne, il est nécessaire de s’entraîner correctement. Il ne faut pas en faire trop ou trop peu pour la santé du corps et de l’esprit. En Chine, trop c’est trop de yang et pas assez c’est pas assez de yin. Il faut rester dans la fourchette de ce qui est possible pour être fort et sain de l’extérieur comme de l’intérieur. Par ailleurs, le chi est parfois une énergie comme on l’entend parfois dans la science. Le chi peut être de l’électricité, de la chaleur, de la lumière ou même du magnétisme.

Le kung-fu représente l’utilisation de beaucoup d’énergie et de temps pour acquérir une compétence.

Qu’est-ce que le chi-kung ?

Cette pratique désigne tout entraînement qui demande beaucoup d’énergie et d’efforts. Elle peut inclure des traitements corporels tels que :

  • L’acupression
  • Massage
  • Traitement par les plantes, etc.

Dans les faits, il s’agit du chi et de la façon de travailler avec lui pour obtenir le résultat souhaité. Vous pouvez vous intéresser à la distribution du chi dans le corps pour la santé physique. Vous pouvez donc pratiquer des arts martiaux comme le kung-fu par exemple.

En Chine, les taoïstes et les moines bouddhistes le travaillent pour obtenir l’illumination divine. Ou encore les géomanciens qui devinent les courants de vent grâce à leur lien profond avec la nature. Cependant, en Occident, le chi-kung est principalement utilisé pour renforcer la santé mentale et physique. Il est utilisé pour aider les gens à se sentir bien et ce, à tous les niveaux.

C’est pourquoi les Chinois se sont intéressés à l’équilibre du chi par le biais de certains exercices. Ils essayaient de déterminer si le chi naturel n’était pas altéré dans un corps. Ils ont appelé cet exercice Bagua. Sachant que les énergies célestes, terrestres et humaines sont liées, il était nécessaire de se mettre en contact avec la nature pour rétablir le flux énergétique. C’est de ce constat qu’au fil des années sont nées les pratiques traditionnelles du chi-kung.

Comment développer le chi ?

L’objectif du développement du chi est de fournir à l’organisme suffisamment d’énergie pour qu’il puisse s’épanouir. Il peut arriver que l’on soit en déficit d’énergie pour diverses raisons. Mais les plus importantes sont une alimentation inadéquate, le manque d’activité physique et les émotions négatives. Le corps humain peut être représenté comme un grand circuit. Il arrive que certaines zones du circuit soient plus alimentées en énergie que d’autres. Cela peut conduire à une perturbation générale du circuit. Il est donc important de résoudre ce problème en équilibrant la distribution de l’énergie. On y parvient grâce à des exercices de chi-kung.

La stimulation physique

la stimulation physique

La stimulation physique est une méthode puissante et gratifiante pour développer le chi. Elle se concentre sur l’activité physique en général, mais pas n’importe comment. L’approche est très simple. Il faut faire travailler le corps pour qu’il libère de l’énergie. Une partie de l’énergie est dissipée à l’extérieur du corps et une partie est renvoyée dans le corps. L’énergie qui parvient au corps doit pouvoir compenser le déficit, mais pas plus. S’il y a trop d’énergie, les muscles peuvent céder, vieillir plus vite. C’est un phénomène que l’on peut observer chez les haltérophiles. En effet, ils produisent beaucoup d’énergie que leur corps ne peut pas gérer.

Le Chi-Kung est basé sur une activité physique contrôlée. Les mouvements et la respiration sont contrôlés afin de fournir la bonne quantité d’énergie. C’est le cas par exemple du Wai Dan. Le Wai Dan est un exercice qui se concentre sur une zone spécifique du corps. Des mouvements coordonnés et une bonne respiration facilitent la circulation du chi. Le Wai Dan présente également l’avantage de réduire l’énergie dissipée à l’extérieur du corps. Et de favoriser son exploitation à l’intérieur du corps. En pratiquant correctement la stimulation physique, vous vous sentirez bien physiquement et mentalement.

La stimulation mentale

Pour marcher, vous devez penser à la marche. Pour boire un verre d’eau, il faut penser à l’action de tenir le verre et à la façon de le vider. Bien sûr, c’est devenu instinctif, puisque ce sont des actions quotidiennes. C’est comme si nous ne réfléchissions pas avant de tenir quelque chose. Pourtant, nous pensons quand même. Tout comme nous pensons avant d’agir, un exercice de chi-kung est basé sur la pensée.

Le chi ne circule pas dans le corps uniquement par le mouvement. Le cerveau doit recevoir un ordre pour guider le chemin. C’est à cela que sert la stimulation mentale. Elle consiste à se concentrer sur une pensée particulière pour guider le chi. Si vos pensées sont dirigées vers votre jambe, le chi sera davantage attiré vers cette partie du corps. En pratiquant la concentration, vous serez capable de manipuler le chi à travers vos pensées. Pour ce faire, vous pouvez fermer les yeux et imaginer que vous soulevez une table sans bouger. Cet exercice est appelé Yi. Le but est d’accumuler le chi dans une zone, en l’occurrence les mains. Cependant, vous aurez du mal au début, car seules les personnes expérimentées peuvent réguler leurs énergies par la pensée.

Le Chi-Kung par la stimulation mentale est très utile pour améliorer votre concentration. Cependant, la stimulation mentale est encore plus efficace avec la stimulation physique pour deux raisons. La première est que vous vous sentirez bien à l’intérieur, confiant et détendu. La seconde est que vous serez en bonne forme physique.

Élever votre esprit

Les croyances liées au chi peuvent sembler absurdes, mais en fait elles ne le sont pas vraiment. Nous avons parlé de l’activité physique et de la pensée. Il est également important de savoir que notre état d’esprit joue un grand rôle dans le développement du chi. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi votre volonté a influencé votre guérison d’une maladie ? Il ne s’agit pas forcément d’un miracle.

Le Chi-Kung tire sa force du désir, de la foi et de vos croyances. C’est pourquoi certaines personnes pensent que le miracle est venu à elles. Et c’est pourquoi les coachs en développement personnel ont tendance à dire que tout dépend de votre état d’esprit et de vos croyances. Si vous croyez en vous, cela signifie certainement que vous êtes à la hauteur de la tâche. Si vous avez une faible estime de vous-même, vous aurez du mal à progresser.

Le chi s’élève avec l’esprit. Une volonté forte a plus de chances de diriger le chi qu’une autre. Lorsque vous avez froid en hiver, vous libérez de l’énergie sur votre peau pour vous réchauffer. Vous faites cela parce que votre bien-être est en jeu. Le Chi-Kung par l’élévation de l’esprit vous demande de vous détacher des émotions négatives. Il est nécessaire d’être sain d’esprit pour provoquer une circulation adéquate.

Les autres moyens

Les moyens les plus connus pour développer le chi sont : le massage, l’acupuncture et la phytothérapie. Le massage peut se faire avec un masseur spécialisé dans l’acupression. Le spécialiste cherche à saisir vos méridiens pour diriger et rétablir la circulation du chi. En général, le patient participe à une séance en raison des bienfaits qu’elle produit sur la santé, tels que :

  • La gestion du stress
  • L’amélioration du sommeil
  • Stabiliser les émotions
  • La perte de poids, etc.

La phytothérapie est le traitement par les plantes. Elle utilise le chi des plantes pour améliorer la santé du patient.

Les bienfaits du chi-kung sur la santé

La respiration consciente

la respiration consciente

Les exercices de chi veillent au bien-être de l’être humain dans son ensemble. Ils prennent en charge l’alimentation ainsi que la manière de respirer. Il existe  différentes manières de respirer qui sont :

  • La respiration naturelle : pour apprendre à se détendre et à se débarrasser des émotions négatives.
  • La respiration thoracique : pour étirer les poumons.
  • La respiration abdominale normale : également connue sous le nom de respiration de l’enfance. Parce qu’elle est naturelle comme la respiration d’un enfant. Elle garantit un massage interne des organes et une tonification des muscles abdominaux.
  • Respiration abdominale avancée
  • Respiration en retenue : pour l’entraînement à l’hibernation, etc.

Il existe en tout 13 formes de respiration dans le chi-kung. C’est assez impressionnant ce que l’on peut faire quand on apprend à respirer. La respiration consciente vous aide à améliorer votre sommeil. Elle vous aide à vous détendre et à vous concentrer. Elle aide également à réduire le stress et l’anxiété, ainsi que la tension artérielle.

La pratique de la relaxation

Il existe trois étapes de relaxation:

  • La relaxation physique ou externe : Il s’agit de prendre une posture confortable. Par exemple, se tenir parfaitement immobile debout.
  • La relaxation par étirement : Vous détendez vos muscles de manière calme et douce. Cette étape vise à libérer les méridiens pour favoriser la circulation du chi.
  • La relaxation pour les organes internes : C’est sans pensées sombres que vous devez vous plonger dans la méditation. De cette façon, vos pensées pourront guider le chi.

La relaxation est un exercice essentiel pour la réussite du chi-kung. Elle apporte sérénité et confiance en soi. Elle permet de se connecter à soi-même et de comprendre son corps. En pratiquant la relaxation pour le contrôle du chi, vous améliorez votre tempérament dans la vie quotidienne. Vous gérez les frustrations de la vie quotidienne ainsi que la fatigue.

Conclusion

Nous avons vu comment développer le chi (énergie vitale). Afin d’améliorer la santé du corps et de l’esprit. Si vous êtes sceptique quant à son existence, sachez qu’il existe de nombreuses recherches sur ce sujet. Notamment des études sur la pratique du chi-kung menées par le National Collaborating Centre for Indigenous Health. Nous avons également vu certains des bienfaits de la régulation du chi dans le corps. Bien sûr, la liste des bénéfices est beaucoup plus large que ce que j’ai décrit.

Avez-vous des connaissances sur cette tradition thérapeutique ? Partagez-les avec nous dans les commentaires. N’oubliez pas de partager cet article sur les réseaux sociaux via les liens ci-dessous.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

Mathieu Vénisse

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée l'écosystème "Penser et Agir". C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne et plusieurs sites internet dédiés dont Prendre-Confiance.fr fait partie. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :