48 lois du pouvoir
0
0

Comment utiliser les 48 lois du pouvoir de Robert Greene au quotidien ?

Accueil » Articles divers » Comment utiliser les 48 lois du pouvoir de Robert Greene au quotidien ?

Bienvenue sur Prendre Confiance ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

On a tous voulu avoir du pouvoir à un moment ou à un autre de notre existence. Pour savoir ce que c’est que d’être une personne influente. De gagner le respect des autres, d’être celui qui commande les troupes, de devenir le modèle ou d’être admiré comme un être suprême. Le pouvoir est certainement le deuxième attrait de l’homme après la réussite personnelle. Car lorsque vous avez le pouvoir, vous n’avez pratiquement rien à prouver à personne, si ce n’est de convaincre les autres que vous méritez ce trône. Comment se positionner au-dessus des autres ? Comment réussir à sortir du lot et être le leader ? Robert Greene présente dans son livre les 48 lois du pouvoir pour prendre le trône. Nous en parlons tout au long de cet article en y ajoutant notre touche personnelle.

Respect, honnêteté, sincérité et générosité

Derrière chaque grand Homme se cache un grand Homme à devenir. Nous avons tous un modèle, un mentor, quelqu’un à qui nous voulons ressembler ou même surpasser. Si vous ne l’avez pas, alors vous devez le trouver. Ensuite, Robert Greene explique qu’un grand frère sera toujours un grand frère. Ainsi, après tous vos efforts, faites en sorte que votre maître reste votre maître. En continuant à le voir comme votre maître, en l’admirant et en lui étant reconnaissant, en apprenant de lui même lorsque vos résultats dépassent les siens. Dans quel but ? Pour rester dans la perspective de quelqu’un qui est petit et qui veut continuellement grandir.

Bien qu’il parle d’une façon de manipuler après coup, toutes les personnes qui inspirent le respect sont honnêtes et généreuses. Regardez les médias, les personnes qui sont admirées ont ces traits de caractère. La raison est simple, nous sommes constamment à la recherche de l’image d’une personne proche de la divinité à admirer, voire à encenser dans les cultes. C’est plus fort que nous.

48 lois du pouvoir : Se servir de ses ennemis, s’en débarrasser

Avant d’y voir une déclaration violente, il faut la replacer dans son contexte. Nous avons tous des ennemis, même s’ils ne sont pas forcément des personnes. Ils nous empêchent de grandir, de nous accomplir, et de toute façon il ne peut pas y avoir deux rois dans un même royaume. Nous devons donc nous débarrasser d’eux dans les règles de l’art.

Robert Greene insiste beaucoup pour ne pas faire de cadeau à ses ennemis. Pour lui, il n’y a que deux avenirs possibles pour les ennemis dans notre vie : soit leur compétence nous sert à grandir, soit nous leur donnons une raclée et nous nous faisons de plus grands ennemis.

  • Détruisez votre ennemi jusqu’à ce qu’il n’ait plus la force de se relever.
  • Contrôlez vos émotions lorsque votre ennemi pète les plombs.
  • Trouvez les failles de vos ennemis et utilisez-les pour mieux les contrer.
  • Passez à autre chose quand l’ennemi est à terre (trouvez de plus grands ennemis)

48 lois du pouvoir : Rester discret le plus longtemps possible

rester discret

J’ai particulièrement apprécié l’accent mis sur la discrétion dans le livre de Robert Greene pour avoir du pouvoir. Nous pensons souvent qu’avoir du pouvoir consiste à crier sur tous les toits ce que nous voulons. Pourtant, seules nos actions peuvent nous apporter la reconnaissance et la position que nous souhaitons.

Nous commettons souvent l’erreur de trop en dire aux autres sur nos projets. Parce que nous attendons d’eux qu’ils nous encouragent, qu’ils nous félicitent, etc. Cependant, si nous nous mettons en tête de parler, que nous réussissions ou non à la fin, nous ne sommes plus une surprise pour personne. Le pire, c’est que lorsque nous échouons, nos détracteurs prendront un grand plaisir à se moquer de nous.

Ce que vous devez faire, c’est travailler sur vos projets en silence. Gardez le mystère autour de vous, lorsque vous réussirez, ils ne s’y attendront pas et ne sauront pas quoi dire. Faites de votre mieux pour que personne ne sache ce que vous préparez. Cela vous évitera de tomber dans les pièges de vos ennemis et même de vos amis.

C’est votre succès qui est célébré, pas votre parcours. Dans les 48 lois du pouvoir, j’aime bien cet aspect de discrétion et de surprise. Parce que certaines personnes pensent que le succès des autres a été atteint du jour au lendemain. Vous n’avez simplement pas vu les efforts qu’il y avait derrière, les sacrifices et tout le reste. Je voudrais aussi ajouter qu’il faut être patient et ne pas se montrer trop vite. Ne vous montrez que lorsque vous êtes sûr qu’une armée d’ennemis ne peut plus rien faire contre vous.

Briller comme une étoile

Plus que le pouvoir, c’est l’apparence qui compte. Un Homme bien vêtu fera toujours plus d’impression qu’un homme mal fringué.

Le style et l’hygiène sont importants, tout comme votre personnalité. Les personnes charismatiques seront encore plus attirantes, plus entourées et plus aimées. Cela implique que si vous manquez de confiance en vous, si vous avez une faible estime de vous-même, vous aurez des difficultés. Vous devez donc retrouver votre confiance en vous, trouver la force de vous aimer, et ainsi restaurer votre estime de soi.

Vous devez aussi vous rendre indispensable, c’est-à-dire faire en sorte que l’on ait besoin de vous pour un service. Car si vous n’apportez pas de valeur ajoutée, les gens ne trouveront pas d’utilité à être avec vous. Ils ont besoin de savoir qu’on leur apporte un service de choix, alors faites en sorte que vous ne soyez pas seulement utile mais indispensable pour quelque chose dont ils ont absolument besoin.

Dans les 48 lois du pouvoir, il est beaucoup question de réputation. Si vous avez une mauvaise réputation, les gens vous éviteront. Assurez-vous donc que vous n’avez rien à vous reprocher, même si vous êtes impliqué dans un sale coup. À mon avis, je préfère ne pas participer du tout à un mauvais coup. Mais selon Robert, si vous le faites, ne vous salissez pas les mains, laissez les autres se salir les mains pour vous.

Parfois, ce que dit Robert Greene n’est pas très catholique. Mais sachez qu’il s’adresse en réalité à ceux qui veulent avoir le pouvoir même s’ils doivent faire des compromis.

Les 48 lois du pouvoir : Travailler intelligemment, prendre des initiatives

Robert ne tourne pas autour du pot, avoir du pouvoir c’est aussi avoir des gens qui travaillent pour nous. Ils travaillent donc pour nous, mais au final, c’est nous qui en tirons tout le crédit. Mais ne vous méprenez pas, avoir des gens à votre service ne signifie pas que vous êtes un profiteur et qu’ils sont vos esclaves.

Mettez donc les beaux discours au placard. Mettez-vous au travail et laissez vos résultats parler pour vous. Prenez des initiatives et vous gagnerez le respect des autres.

Les 48 lois du pouvoir : Rester malin

Un point assez intéressant est celui de l’ego. Nous avons tous des désirs, des besoins à satisfaire. Robert explique que lorsque nous avons besoin de quelqu’un, au lieu de nous mettre à genoux pour que cette personne accepte, nous devons nous concentrer sur son propre intérêt. Qu’est-ce qu’il gagne à m’aider ? Parce qu’avouons-le, 100% de ce que nous faisons l’est par intérêt personnel.

Il est très intelligent de parier sur ce que les autres veulent pour qu’ils nous suivent. Il est également intelligent de savoir que nous ne sommes pas parfaits, et que lorsque nous échouons, nous pouvons prendre du recul. Nous ne sommes pas des machines, l’échec frappera à notre porte et nous devons nous y attendre.

Pour ne plus se mentir à soi-même, il est conseillé d’éviter de prendre parti. C’est ce que nous faisons souvent lorsque des personnes qui se disputent ont des points de vue différents. On se sent obligé de prendre parti pour une ou plusieurs personnes de peur de ne pas être un adversaire. Pour avoir du pouvoir, il faut être soi-même, et assumer son point de vue. Dites ce que vous pensez, ou si vous n’en avez pas envie, fermez-la et ne prenez parti pour personne.

Les 48 lois du pouvoir : Sortir de sa zone de confort

sortir de sa zone de confort

Robert veut sensibiliser les gens à l’importance de sortir de sa zone de confort pour avoir du pouvoir. Il faut se mettre en danger, se lancer des défis, sortir de son univers de sécurité. Quand on veut avoir du pouvoir, il faut aller à la rencontre des gens, se faire des alliés, des partenaires. Par contre, si vous restez tranquillement dans votre coin, personne ne s’intéressera à vous. Il faut avoir un côté audacieux, être prêt à aller vers l’inconfort, et tourner le dos à la peur. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons faire des choses qui nous surprennent.

Chercher à surprendre

La banalité n’aveugle personne, au contraire, elle pique même un peu. Ce que nous recherchons, c’est une histoire qui sort de l’ordinaire. Faites en sorte que votre histoire sorte du lot en étant imprévisible.

Robert essaie de montrer que les gens aiment les histoires surprenantes. Ce qui est intéressant, c’est que n’importe lequel d’entre nous peut avoir une histoire surprenante si nous la rendons telle :

  • En agissant dans l’ombre
  • En devenant une personne authentique
  • En ne montrant que ce que l’on veut que les autres voient
  • En surprenant par nos résultats

Loi 30 : N’ayez jamais l’air de forcer

Cette loi est particulièrement intéressante. Elle enseigne que ce que l’on fait doit sembler naturel aux autres. Que nous devons leur donner l’impression que nous n’avons aucune difficulté à le faire et qu’ils ne doivent pas être en mesure de connaître nos limites.

Pourquoi cette loi est-elle intéressante ? Elle en cache une autre, qui est la suivante : Maîtrisez ce que vous faites de sorte que lorsque vous le faites, cela vous semble naturel. Cela signifie que vous devez travailler dur avant de pouvoir vous présenter devant les autres. C’est aussi une loi intéressante, car lorsque les gens ne connaissent pas vos limites, ils ne peuvent pas vous regarder de haut, ils vous respectent. Prenez l’habitude de garder le mystère autour de vous pour inspirer le pouvoir.

Loi 29 : suivez un plan précis jusqu’au but final

Souvent, nous ne prenons pas la peine de nous asseoir et d’établir un plan pour atteindre nos objectifs. Certaines personnes pensent que c’est une perte de temps de le faire alors qu’elles ont déjà tout en tête.

Robert vous conseille de le faire en ajoutant tous les obstacles que vous êtes susceptibles de rencontrer, afin d’être prêt à tout. Je vous conseille également, lorsque vous planifiez toutes les étapes, de prévoir également une alternative au moins lorsque ce plan échoue. Cela vous évitera de vous retrouver bloqué sur un échec.

Les 48 lois du pouvoir : Ce que l’on peut retenir en quelques lignes

L’auteur ne tourne pas autour du pot, il dit ce qu’il pense être nécessaire pour avoir le pouvoir. Sur 48 lois, 7 lois sont consacrées à la gestion des ennemis. Que devons-nous faire d’eux ? Dans quelle mesure devons-nous nous faire des ennemis ? Avoir le pouvoir, c’est le gagner, le mériter, en briser certains pour y parvenir. Malgré toute la gnac qu’il mentionne d’avoir, il parle aussi de valeurs humaines comme : le respect, la générosité, la sincérité, et l’honnêteté.

Dans un contexte où l’on recherche le pouvoir, il est nécessaire que les autres nous respectent pour ce que nous sommes. Nous avons besoin qu’ils trouvent de belles choses à dire sur nous, que nous soyons une source d’inspiration pour eux. En plus d’être une bonne personne, il faut agir intelligemment. Robert explique que la discrétion est la plus grande ruse des personnes au pouvoir. Il conseille de travailler dans l’ombre, de se forger un mental d’acier avant d’apparaître sous les projecteurs. Car une fois sur la scène, c’est la jungle, il faut être prêt à encaisser les coups.

Conclusion

Robert Greene ne manque pas de parler de la réputation qui, si elle est mauvaise, peut nous ruiner. L’apparence compte aussi beaucoup pour paraître bien aux yeux des autres, tout autant que votre état d’esprit. Enfin, agissez avec royauté, comme si personne ne pouvait trouver à redire sur vous. Être organisé, tout prévoir à l’avance, même gérer les échecs, vous permettra de tracer le chemin vers le trône.

Bien sûr, on ne peut pas résumer une œuvre entière en quelques lignes. Au moins, vous avez une petite idée de ce à quoi vous devez vous attendre.

J’espère que cet article vous a aidé. Pour ceux de vos amis et de votre famille qui veulent en savoir plus sur la façon de prendre le pouvoir, cet article pourrait être utile. Alors n’hésitez pas à le partager et à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

Mathieu Vénisse

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée l'écosystème "Penser et Agir". C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne et plusieurs sites internet dédiés dont Prendre-Confiance.fr fait partie. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :