probleme de confiance en soi
0
9
0
9

Problème de confiance en soi : d’où est-ce que ça vient ?

Accueil » Développer la confiance en soi » Problème de confiance en soi : d’où est-ce que ça vient ?

Bienvenue sur Prendre Confiance ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

Combien d’entre nous ont grandi sans vraiment avoir de l’assurance ? Nous plions devant le moindre obstacle, nous ne réagissons pas face aux mauvais traitements. Tout cela parce que nous ne connaissons pas notre véritable valeur. Ce problème de confiance en soi provient en général de nos expériences vécues durant l’enfance. Ces épreuves, petit à petit, ont fini par avoir raison de notre foi en nous-mêmes. Elles influencent nos habitudes et notre manière de penser. Mais de quelle manière cela arrive-t-il ? Et comment pouvez-vous déterminer si vous êtes oui ou non atteint de ce mal ? Plus important encore, quelles conséquences cela peut-il avoir sur notre vie sur le long terme ? Pour en savoir plus à ce sujet, je vous invite à parcourir ces lignes.

Comment savoir si l’on a un problème de confiance en soi ?

Le fait de ne pas avoir confiance en soi-même est bien plus qu’une simple question de timidité. Il ne s’agit pas uniquement de discrétion ou quelque chose que l’on peut facilement surmonter parce qu’on le souhaite. C’est un problème au sens propre qui empêche un individu de vivre normalement. Et ce mal peut se présenter de diverses façons.

Une timidité et une anxiété sociale à grande échelle

Les personnes qui souffrent du manque d’assurance sont en effet timides, mais bien plus que la normale. On pourrait même qualifier cela de timidité maladive. Dans des cas plus graves, le problème de confiance en soi peut même se transformer en une phobie sociale. Sur le plan physique, cela peut se manifester par des rougissements, une accélération des battements cardiaques et même des tremblements.

À cause de cette timidité, l’individu a d’énormes difficultés à s’exprimer. Il a tendance à penser que son opinion ne compte pas. Par peur de générer un conflit, il préfère se taire, même s’il n’y a aucun risque. Eh oui, il s’agit surtout d’une peur inconsciente et immotivée sur laquelle il n’a aucun contrôle. Il choisira de ne rien dire si son opinion diffère de celle des autres.

Culpabilité : symptôme du problème de confiance en soi

Quoi que vous fassiez, quelles que soient les circonstances, vous pensez toujours que tout est de votre faute ? Au travail comme à la maison, lorsque les choses se passent mal, vous ne cessez de vous accuser vous-même. Même si l’événement en question n’est pas en relation avec vous, vous trouvez toujours un moyen de vous y associer. Si tel est le cas, il est fort probable que vous souffriez d’un manque de confiance en vous. Ce ressenti apparaît, car vous ne cessez de vous juger. Et vous finissez par vous convaincre que votre entourage en fait de même.

Le problème de confiance en soi peut ainsi être amorcé par une habitude d’introspection exagérée. En tant que personne, vous avez sans doute des valeurs propres à vous-même. Vous avez également conscience de celles qui régissent la société. Et lorsque ces valeurs ne sont pas respectées, vous avez l’impression d’avoir transgressé les règles, ce qui va vous faire culpabiliser. Ceci, même lorsque vous n’êtes pas directement concerné !

troubles émotionnels

Une tendance à se rabaisser face à son entourage

Lorsque l’on a peu confiance en soi-même, on a la mauvaise habitude de penser que l’on ne vaut rien. Surtout en se comparant aux autres. Ceux qui ont un problème de confiance en soi acquièrent en effet cette mauvaise habitude de se mettre en balance avec autrui. Résultat : on se sent nul, on se sent inférieur ou même insignifiant.

Pour un individu manquant de confiance en lui-même, il est difficile d’accepter les critiques. Au lieu de s’en servir pour se construire, il va tout simplement se sentir encore plus mal. D’un autre côté, il n’est pas non plus à l’aise avec les compliments. Cela, uniquement parce qu’il n’arrive pas à se percevoir d’une manière autre que négative. Aussi, quoi que les autres disent ou fassent de lui, il accepte sans rechigner.

Problème de confiance en soi et anxiété de performance

Qu’est-ce que l’anxiété de performance ? Il s’agit d’une peur infondée des résultats pouvant subvenir suite à une situation d’évaluation. Elle peut arriver que ce soit face à un objectif parfaitement atteignable ou quelque chose de haute importance.

Une personne souffrant de ce mal peut être sujette à des troubles de l’attention et de concentration. Je n’ai certainement pas besoin de préciser les sueurs, les nausées, les palpitations, les sensations de boule au ventre, etc. L’évaluation et l’attente des résultats font angoisser au plus haut point. Irritabilité, sensation de mort imminente, pensées intrusives… Le problème de confiance en soi peut se montrer par de nombreux bouleversements mentaux. Tout ça parce que l’on n’a absolument aucune assurance.

Qu’est-ce qui peut causer cet état d’esprit chez une personne ?

Vous avez peur des critiques, du regard des autres, vous vous sentez inférieur… Mais pourquoi ? Quel est l’élément déclencheur qui vous a rendu ainsi ?

Avant de partir à la recherche des astuces pour développer sa confiance en soi, il est important de connaître les circonstances qui ont mené à ce manque d’assurance. Connaître ces facteurs vous permettra de travailler sur vous-même ainsi que d’aider les autres.

L’éducation, facteur majeur du problème de confiance en soi

La manière dont vous avez été éduqué est la première responsable de la personne que vous êtes aujourd’hui. L’éducation que vous recevez au sein de votre famille, à l’école, dans votre quartier… Tout cela contribue au façonnement de votre personnalité en tant qu’adulte. Citons quelques exemples.

  • Vous avez grandi autour de personnes qui voient toujours le verre à moitié vide. Vous deviendrez inévitablement un adulte pessimiste.
  • À chaque incident, l’on vous a constamment laissé croire que vous êtes la victime. On vous a inculqué l’habitude d’éviter de prendre la responsabilité.
  • Apprendre à ignorer ses émotions négatives cultive aussi le problème de confiance en soi. Cela vaut pour les rancœurs, les colères et même la tristesse. Il existe par exemple des parents qui interdisent à leurs petits garçons de pleurer.
  • Vos parents n’ont cessé de vous comparer aux enfants des autres ou à vos frères et sœurs.
  • Vous avez été trop couvé par vos parents et êtes devenu un adulte craintif.

L’effet des traumatismes vécus durant l’enfance

En parallèle avec l’éducation, les situations traumatisantes expérimentées étant enfant sont susceptibles de forger un manque de confiance en soi. Il s’agit surtout des différentes formes de violences morales subies de la part d’un entourage hostile.

Un problème de confiance en soi surgit après que l’on vous ait constamment répété que vous ne savez rien faire. Être constamment dénigré et humilié peut rendre n’importe qui incapable de croire en lui-même.

L’exemple le plus concret que l’on puisse prendre est le harcèlement scolaire. C’est malheureusement un fléau que nous avons toujours du mal à contrôler. Et pourtant, c’est le plus dévastateur. Les jeunes subissent moqueries et maltraitances par leurs camarades de classe, puis grandissent en étant convaincus qu’ils ont fait quelque chose de mal. Ils finissent même par haïr leur propre existence.

Un état d’esprit négatif et une habitude à se rabaisser

Le problème de confiance en soi peut certes être occasionné par un entourage toxique, mais ce n’est pas le seul facteur. Le fait que vous n’ayez pas foi en vous peut venir de vous-même. Vous vous dites souvent « je ne sers à rien » ou « je n’y arriverai jamais » ? Ces petites pensées que vous avez tous les jours s’accumulent et détruisent peu à peu votre assurance.

Vivre avec des gens qui vous critiquent est déjà assez épuisant. Si vous commencez aussi à vous dévaloriser et à faire du mal à vous-même, vous n’allez jamais réussir à avancer.

Problème de confiance en soi causé par le perfectionnisme

Vouloir que tout soit toujours parfait peut sembler bien au premier abord. On veut que tout soit fait dans les règles, que rien ne soit négligé. On veut être irréprochable. Mais à force d’être trop exigeant, on contribue à notre auto-destruction.

Pourquoi ? Parce que plus vous aurez des exigences trop élevées, plus vous aurez l’impression de ne pas être à la hauteur. Vous avez beau vous démener, vous ne pouvez pas atteindre la perfection tant convoitée. Vous ne serez jamais satisfait. Et c’est normal, puisque la véritable perfection n’existe pas. Vous allez créer un problème de confiance en soi inutilement.

Les facteurs psychiques du manque d’assurance

Mis à part les facteurs cités ci-dessus, il peut y avoir des causes d’origine psychologique à ce problème. Les individus souffrant de trouble panique, de trouble obsessionnel compulsif, d’anxiété, de burnout, d’hypersensibilité, etc. peuvent être sujets au manque de confiance en soi.

auto destruction

Des conséquences problématiques

Être une personne réservée ou introvertie n’est pas bien grave. Mais si vous souffrez d’un problème lié au manque d’assurance, il ne faut surtout pas laisser les choses telles qu’elles sont. Et pour cause, les conséquences d’un manque de confiance en vous sont désastreuses.

Dépendance due à un problème de confiance en soi

Ne pas avoir foi en soi conduit à dépendre des autres, notamment pour prendre des décisions. On parle dans ce cas de dépendance affective. Une personne ayant ce trouble devient émotionnellement instable et, par peur de ne pas être aimée, cherchera toujours à être rassurée.

D’ailleurs, les individus qui manquent de confiance en eux ont tendance à vouloir à tout prix être dans une relation. Ils vont exiger la présence de leur partenaire en permanence. Mais le véritable problème est qu’ils vont tolérer tout ce que ce dernier fera d’eux. Ceci, incluant les humiliations et la violence.

En outre, le problème de confiance en soi entraîne une autre forme de dépendance. Il s’agit de l’addiction, c’est-à-dire la toxicomanie. En effet, manquer d’assurance peut mener à la consommation de certaines substances en vue de calmer l’angoisse, ou encore pour booster le courage.

Des troubles émotionnels et psychologiques

L’on encontre des dysfonctionnements gastriques, des difficultés à respirer, l’assèchement de la bouche… Tout cela arrive à la simple idée de devoir interagir avec autrui. En plus de cela, on devient de plus en plus instable émotionnellement. À force de toujours se comparer aux autres et à douter de soi, on se sent constamment triste, frustré et anxieux.

Le problème de confiance en soi entraîne aussi de nombreux troubles psychologiques. Eh oui, malheureusement, ils risquent seulement de se multiplier. Au fil du temps, vous ne voulez plus voir ni parler à qui que ce soit, vous allez préférer l’isolement social. Vous êtes exposés à davantage de stress, plus de périodes dépressives et, dans le pire des cas, des envies suicidaires. De plus, les phobies se multiplient (ex. : la peur de parler en public).

Chez l’enfant, les conséquences d’un manque de confiance en soi peuvent se manifester par un comportement agressif. Il peut aussi développer un renfermement, un trouble d’hyperactivité ou un déficit d’attention.

Problème de confiance en soi et la vie en général

Ce mal peut grandement dégrader vos relations avec votre entourage. Vous voulez coûte que coûte éviter les conflits, mais à la fin vous avez coupé tout contact avec tout le monde. Votre préférence pour l’isolement vous éloigne peu à peu de votre famille et de vos amis sans que vous ne le remarquiez. Et parce que vous ne croyez pas en vous, vous risquez de ne plus vouloir rien faire. Vous risquez de passer à côté des meilleures choses, de passer à côté de votre vie.

Par ailleurs, si votre problème de confiance en soi vous donne envie de vous mettre dans une relation, elle ne sera pas forcément réussie. À moins de régler ce manque d’assurance, vous risquez de tomber encore plus bas. Votre relation risque d’être toxique, que cela vienne de vous ou de votre partenaire. En effet, car ceux qui souffrent de ce problème ne sont pas seulement trop dépendants. Ils sont aussi extrêmement paranoïaques.

L’ennui est que ce problème peut aussi avoir un impact néfaste sur votre vie professionnelle. D’abord, parce que vous avez de plus en plus de mal à converser avec autrui. Mais aussi, le problème de confiance en soi peut faire tomber dans la procrastination.

D’un autre côté, il y a aussi ceux qui sont trop perfectionnistes. Puisqu’ils sont exagérément exigeants sur les tâches à faire, ils ont aussi beaucoup de mal à les déléguer.

Du côté des jeunes, ne pas avoir confiance en eux-mêmes peut leur causer des difficultés à l’école, jusqu’à en avoir une phobie.

Et vous ? Êtes-vous aussi victime du manque de confiance en soi ? Si vous avez des remarques ou des choses à raconter, n’hésitez pas à nous partager en commentaires !

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

Mathieu Vénisse

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée l'écosystème "Penser et Agir". C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne et plusieurs sites internet dédiés dont Prendre-Confiance.fr fait partie. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFERT : Redonne du SENS à votre vie grâce au club des Actionneurs.