Arrêter de se prendre la tête
0
0

Arrêter de se prendre la tête : nos conseils

Accueil » Développer la confiance en soi » Arrêter de se prendre la tête : nos conseils

Bienvenue sur Prendre Confiance ! Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute découvrir Le club des Actionneurs :  la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie : cliquez ici pour en savoir plus (c’est gratuit !) 🙂

L’être humain est par nature un éternel inquiet. Instinctivement, il se met en mode survie à l’approche d’une nouvelle épreuve. Quand bien même l’épreuve ne présente pas de réels dangers pour lui, l’angoisse l’envahit quand même. Pour survivre, il pense encore et encore à une échappatoire. Mais il finit par se perdre dans le brouillard de ses pensées. À partir de ce moment, il se met à paniquer, ne sachant plus ordonner ses émotions : frustration, angoisse, colère, peur, etc. Dans un tel flux émotionnel, il devient difficile de résoudre un problème en passant à l’action. On appelle communément cette crise passagère, se prendre la tête. Dans le présent article, je vais vous donner suffisamment des raisons d’arrêter de se prendre la tête. Ensuite, je vais vous détailler plusieurs stratégies pour lutter contre cette crise émotionnelle.

Pourquoi vous êtes dans cet état

La peur d’échouer, le manque de confiance en soi ou l’anxiété liée aux échecs précédents peuvent expliquer cet état. À l’inverse, c’est parce que vous voulez que tout se passe bien dans votre vie qu’un autre échec n’est pas envisageable. Ainsi, lorsqu’un problème survient, il constitue une menace pour votre paix intérieure. Et c’est parce que ce problème échappe à votre contrôle que vous devenez anxieux. Le problème peut se présenter de différentes manières. Il peut être soudain ou prévisible. Lorsqu’il est soudain, il génère des émotions négatives comme l’anxiété et la peur chez l’individu. Si l’individu est également accablé par d’autres problèmes, il devient alors stressé par la peur de ne pas s’en sortir. Si le problème était prévisible, l’individu commencerait à faire des liens avec ses échecs précédents. Et c’est ainsi que le cycle anxiété-peur-stress reprend.

le stress

Pour arrêter de se prendre la tête, il est essentiel d’identifier le sujet de vos inquiétudes. Le but est de l’isoler de tous les autres, en lui donnant la priorité dans votre mémoire. Il existe de nombreux déclencheurs socioprofessionnels qui pourraient provoquer votre inquiétude. Il s’agit notamment:

  • d’une rupture
  • des travaux de construction ou de rénovation
  • la préparation d’un examen
  • un entretien d’embauche
  • un rendez-vous galant
  • une procédure judiciaire
  • prise de parole en public
  • des soucis de paiement de factures et de dettes
  • la préparation à un rapport sexuel. Je vous laisse le soin de poursuivre la liste

L’inquiétude chronique peut avoir un impact sur votre corps

En prenant la décision d’arrêter de se prendre la tête, nous évitons à notre corps les ravages causés par le stress et l’anxiété. Un corps continuellement anxieux peut réagir de plusieurs façons. En voici quelques-unes :

  • problèmes cardio-vasculaires
  • des muscles tendus
  • une diminution des fonctions respiratoires
  • des problèmes digestifs
  • des troubles du sommeil
  • réactions cutanées et hépatiques
  • maux de tête
  • crises de panique, etc.

Au vu de toutes ces conséquences sur le corps, il est normal de songer à arrêter de s’inquiéter constamment. Cependant, c’est comme une mauvaise habitude dont il est difficile de se défaire. Mais nous verrons pourquoi il est si gratifiant d’essayer de se libérer de cette crise émotionnelle.

Arrêter de se prendre la tête : Pour quelles raisons ?

Il existe de nombreuses raisons d’arrêter de se tourmenter constamment. Vous pouvez observer ces raisons au travers de trois axes : le niveau personnel, le niveau familial et le niveau professionnel.

Sur le plan personnel, vous évitez à votre corps de souffrir mentalement : stress, anxiété, dépression etc. Ainsi, votre santé mentale sera renforcée. Vous vous sentirez bien dans votre peau, et vos actions seront ciblées. De plus, votre confiance en vous sera accrue car vos actions vous galvaniseront. En mettant fin aux soucis chroniques, vous préparez votre cerveau à faire face aux échecs et aux épreuves difficiles.

En décidant d’arrêter de se prendre la tête, vous le faites aussi pour le bien de votre famille et de vos amis. Si vos proches vous alertent sur vos inquiétudes chroniques, c’est qu’ils ne les supportent pas. Mais n’ayez pas peur, ils s’inquiètent simplement pour vous. Si ce sont vos enfants qui vous font la remarque, ne les ignorez pas complètement en prétextant que ce sont des enfants. En vous arrêtant, vous rassurerez vos proches et leur donnerez la possibilité de vous soutenir.

Sur le plan professionnel, vous cesserez de vous préoccuper des résultats. Vous avancerez à votre propre rythme, et vous serez plus organisé et plus productif.

Quand on prend la décision d’arrêter de se torturer psychologiquement, on met de côté les préjugés au lieu de service ou à l’école. Et on laisse les échecs du passé dans le passé.

9 conseils pour arrêter de se prendre la tête

Nous avons passé en revue certaines des causes et des conséquences de l’inquiétude chronique. Nous avons également énuméré certains des avantages d’un esprit calme et moins anxieux. Je vais maintenant vous donner quelques conseils pour garder la tête froide dans l’épreuve.

Voici 9 conseils pour arrêter de s’inquiéter constamment :

  1. Pratiquez l’autocompassion
  2. Filtrez les problèmes insolubles
  3. Laissez le passé dans le passé
  4. Réservez du temps pour réfléchir à vos problèmes
  5. Partagez vos inquiétudes avec vos proches.
  6. Pratiquez la méditation
  7. Dormez suffisamment
  8. Faites des exercices physiques régulièrement
  9. Recherchez une aide professionnelle

Il s’agit bien sûr d’une liste non exhaustive de bonnes pratiques à adopter pour arrêter de se prendre la tête et avoir une vie plus épanouie.

1. Pratiquez l’autocompassion

Pour faire face à vos inquiétudes, vous devez apprendre à vous apprécier pour vous autoriser à croire en vous. En plus de permettre d’avoir confiance en soi, l’autocompassion vous invite à être tolérant et aimant envers vous-même.

Le principe de l’autocompassion est simple : vous apprenez à vous aimer davantage. Cela vous donne plus de confiance en vous et élimine le doute de vos pensées. Dans le cas contraire, vous vous détestez, et vous ressentez le besoin de vous retirer de toute activité pour ne pas vous sentir de trop. L’autocompassion vise à remédier à ce problème et à vous permettre de rester actif et motivé.

Pour arrêter de se prendre la tête, vous pouvez pratiquer régulièrement l’autocompassion ou vous faire aider par un professionnel.

2. Filtrez les problèmes insolubles

Il est difficile d’arrêter de s’inquiéter lorsque nos pensées sont dirigées vers des problèmes qui ne peuvent être résolus. La solution est simple : vous ne pouvez pas trouver de solutions à tous ces problèmes, alors pensez à autre chose. Détournez vos préoccupations vers des problèmes qui sont solubles. Vous avez raté le métro ? Ce n’est pas grave. Cela ne vous servira à rien de trouver quelqu’un à blâmer. Réfléchissez plutôt à une solution pour éviter de culpabiliser.

La meilleure chose que vous puissiez faire pour lâcher prise est de vous concentrer sur ce qui est devant vous. En vous concentrant sur la situation actuelle, vous serez en mesure d’éliminer les problèmes que vous ne pouvez pas résoudre dans l’immédiat. Cela vous évitera de rester inactif et vous permettra de trouver une solution aux problèmes solubles.

3. Laissez le passé dans le passé pour arrêter de se prendre la tête

Henri Laborit a dit : « Pendant que l’on cherche à comprendre, le temps passe et la vie passe avec lui. ».

Il est normal d’avoir des regrets, car cela nous permet de nous remettre en question. Mais

les remords ne sont pas une solution à vos problèmes. Parce que leur seul effet sur vous est la naissance d’un sentiment de mal-être : tristesse, peur, doute, jalousie, etc.

Pour apprendre à lâcher prise, vous devez accepter que ce qui est fait est fait. Avec cet état d’esprit, vous pourrez tourner la page et ouvrir un nouveau chapitre de votre vie. L’objectif étant de vous donner les moyens de vivre dans le présent.

Il est certainement difficile de passer à autre chose. Cependant, comprenez que la vie ne s’arrête pas là et que vous avez encore beaucoup à offrir. Vous n’avez pas eu de chance dans le passé ? Eh bien, tâchez de faire en sorte que la chance soit de votre côté cette fois-ci.

4. Réservez du temps pour réfléchir à vos problèmes et arrêter de se prendre la tête

En général, vous vous tourmentez parce que vous pensez trop à vos problèmes. Vous espérez qu’en faisant cela, vous trouverez une solution plus rapidement. C’est ainsi que vous vous mettez à penser tout au long de la journée : en marchant dans la rue, à table, au travail et aux heures de pause, à l’école, etc. Ce que vous ignorez, c’est que ce rythme affecte votre santé physique et mentale, ainsi que vos relations avec les autres. De plus, rien ne prouve que ce soit ainsi que vous résoudrez votre problème.

Afin d’arrêter de se prendre la tête, fixez un moment pour consacrer votre temps et vos réflexions à vos problèmes. Choisissez de préférence un moment où vous êtes au mieux de votre forme. En planifiant à l’avance, vous permettez à votre cerveau de faire une pause pendant le reste du temps.

5. Partagez vos inquiétudes avec vos proches

Lorsque vous parlez de vos difficultés à vos proches, ils essaieront de vous soutenir émotionnellement. Cela vous permettra de vous détendre et de trouver une solution dans un environnement calme. En outre, votre famille et vos amis vous proposeront des solutions que vous analyserez l’une après l’autre.

Partager vos soucis avec vos proches est un excellent moyen d’arrêter de se prendre la tête, car cela vous aidera à prendre une décision et à passer à l’action. Si vous n’avez personne à qui parler, vous pouvez faire appel à un coach en développement personnel ou apprendre à vous connecter aux autres.

6. Pratiquez la méditation

la méditation

Si votre concentration est perturbée, la méditation vous permet d’équilibrer vos pensées. Il vous suffit de vous retirer dans une pièce à l’écart du bruit et de faire le vide dans votre esprit. La méditation vous permet de détourner votre attention des pensées négatives et de vous concentrer sur vos priorités. Outre le fait qu’elle aide à arrêter de se prendre la tête, la méditation permet de renforcer votre mémoire.

Pour méditer, vous pouvez télécharger une application de méditation guidée, ou suivre des séances de méditation en ligne.

7. Dormez suffisamment

Certaines personnes pensent qu’en réfléchissant la nuit, elles trouveront plus rapidement une solution à leurs problèmes. Elles font donc des nuits blanches dans l’espoir de se rapprocher d’une solution avant le lever du jour. Mais le sommeil est très important pour le corps et les fonctions cérébrales. Toutefois, pour rester éveillé, il faut être productif, ce qui n’est pas souvent le cas.

Un sommeil régulier est un excellent remède pour votre santé mentale. En effet, un sommeil efficace permet de nettoyer la mémoire des pensées négatives, en augmentant votre dopamine. Au réveil, vous ressentez une réparation complète de vos capacités cérébrales, ce qui vous donne envie de repartir à zéro.

Lorsqu’il est difficile d’arrêter de se prendre la tête, une solution consiste à s’allonger et à dormir. Si vous n’arrivez pas à fermer l’œil, envisagez de prendre des somnifères naturels, de boire du thé, d’arrêter d’utiliser des appareils électroniques ou de méditer avant de vous coucher.

8. Faites des exercices physiques régulièrement

Les exercices physiques vous aident à relâcher la pression. Lorsque nos soucis nous submergent, même une simple promenade peut nous libérer d’un lourd fardeau émotionnel. Pour faire le ménage dans vos pensées, un exercice de connexion avec le corps comme le yoga est très efficace.

Sachant que les soucis chroniques provoquent des tensions musculaires, un bon exercice d’étirement peut aider à soulager vos articulations. Les exercices physiques sont un bon moyen d’arrêter de se prendre la tête, car ils permettent de se sentir bien dans son corps, ce qui réduit le stress.

9. Recherchez une aide professionnelle

Enfin, lorsque vous avez suivi tous les conseils ci-dessus sans succès, contacter un coach ou un thérapeute peut être une bonne solution.

Le coach vous suivra jusqu’à ce que vous soyez guéri. Il élabore un plan de suivi avec une série d’exercices à faire pour combattre le stress et l’anxiété. De plus, il est à l’écoute de vos préoccupations pour vous aider à surmonter vos difficultés.

J’espère que cet article vous a été utile pour amorcer votre changement. Si vous avez d’autres conseils pour arrêter de se prendre la tête, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

 

Partager cet article !

Redonnez du SENS à votre vie.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

Cet article vous a plu ?

Découvrez le club des Actionneurs :

Parce qu’être soi n’est pas négociable.

Le club des Actionneurs est la première plateforme en ligne qui vous accompagne de A à Z pour redonner du SENS à votre vie en révélant votre Unicité.

En vous inscrivant au club des Actionneurs vous accédez immédiatement à :

  • La formation vidéo Comment redonner du SENS à sa vie accompagner de son workbook au format PDF.
  • 2 livres électroniques : Le petit guide pratique de la confiance en soi (84 pages) et De l’idée au projet de vie (70 pages)
  • Et pas mal d’autres surprises…

100% gratuit. Aucune carte de paiement requise.

Mathieu Vénisse

A propos de l’auteur

Après avoir obtenu mon Master en Sciences à l’Université de Nantes en 2009, je travaille pendant 4 ans en tant qu’ingénieur d’études auprès des plus grands noms français de l’aérospatiale, du nucléaire et du militaire. En février 2012, alors que je ne trouve plus aucun sens dans mon métier, je crée l'écosystème "Penser et Agir". C’est ainsi que je renoue avec mes passions : la psychologie, le développement personnel et l’entrepreneuriat. J’adapte à la psychologie et au développement personnel la logique et la structure des raisonnements que j’ai acquis en tant qu’ingénieur d’études pour créer ma propre approche : Le développement personnel par l’Action. Aujourd'hui, Penser et Agir, c'est plus de 100 000 visiteurs par mois, plus de 150 000 abonnés à la newsletter et plus de 3 000 personnes qui m'ont déjà fait confiance en suivant mes programmes en ligne et plusieurs sites internet dédiés dont Prendre-Confiance.fr fait partie. Pour en savoir plus : Qui est Mathieu Vénisse ?

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

OFFERT : + de 2h de formation vidéo pour redonner du SENS à votre vie :